Le Cavalier Romand
25.07.2006

John Whitaker remporte le Grand Prix de San Patrignano

Mändli derrière l'icône

L'emblématique champion anglais triomphe, mais le Suisse, 2e avec "Indigo", confirme ses ambitions mondiales. Trois Helvètes dans les huit: top!
Deux cavaliers d'exception, John Whitaker et Beat Mändli, ont survolé le très difficile, convoité et doté (320'000 fr. de prix...) Grand Prix de San Patrignano dimanche soir 23 juillet, around midnight. Auteurs des deux seuls sans-faute dans la première manche, diablement compliquée, ils ont réédité leur exploit dans la seconde, plus courte, pour distancer leurs rivaux. Avec brio.
L'erreur de Beat Mändli aura été de penser qu'un second sans-faute suffirait peut-être à lui assurer la victoire - ou un joli pécule. Le Suisse a donc assuré, avec maestria, mais sans ce panache qui allait ensuite émaner du parcours de John Whitaker.
Il n'empêche, Mändli confirme qu'il est bien l'un des grands favoris des Mondiaux. Et l'élégant Schaffhousois dispose de trois atouts, dans l'ordre, "Indigo IX", parfait ici, "Ideo du Thot", aussi du voyage, et "Principal", prévu pour le Championnat de Suisse, à Ascona.
John Whitaker allait ensuite réussir à grignoter trois secondes au Suisse, sans jamais mettre son généreux "Peppermill", un puissant "Burggraf de 9 ans, dans le rouge. Du grand art et un retour au premier plan pour celui qui régna sur ce monde durant plus d'une décennie...
Christina Liebherr, 4e avec LB No Mercy, ne fut piégée que par ce satané triple de la première manche, Markus Fuchs, 8e avec "La Toya", manqua vraiment de chance (deux touchettes), et Werner Muff ne fut écarté qu'in extremis du final avec son génial "Plot Blue". Déjà dans la grosse épreuve préparatoire au Grand Prix. Markus Fuchs avait monté "La Toya III" avec beaucoup de conviction et d'audace (au barrage), pour finir à trois petits dixièmes de la victoire. Le Suisse fut assez rapide pour devancer deux Whitaker, Michael, 3e, et John, 12e, mais pas trois... En selle sur "Karina", Robert (23 ans), le fils de John, était devant.
Werner Muff, 9e, avait aussi tourné deux fois sans-faute avec l'adorable "Plot Blue", dont on ne pourra se passer aux Mondiaux. Une faute reléguait Beat Mändli et "Indigo IX" au 19e rang, tandis que Christina Liebherr et "LB No Mercy" avaient été piégés par un oxer à l'initial déjà.
Beat Mändli s'est aussi classé 3e du Youngster avec "Liberté Courcelle" et Muff 5e du "winning round" sur "Rico". Le bilan suisse est donc plus que positif. Surtout si Fuchs se décidait à regarder du côté des Mondiaux...
S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!