Le Cavalier Romand
12.02.2001

L’élite mondiale au 14e CSI de Zurich BEERBAUM E

L’élite mondiale au 14e CSI de Zurich BEERBAUM EN VRAI NO 1 ! Avec «Goldfever», Ludger Beerbaum a réussi à Zurich un fameux doublé Master-European Classic, confortant ainsi sa première place au classement mondial. Mais Rodrigo Pessoa, les deux fois 2e avec "Baloubet du Rouet"et Beat Mändli, 3e le dimanche avec "Pozitano", ont mené la vie dure à l´Allemand. Tout s’est joué à quelques centièmes…. Les 43´000 spectateurs de ce concours, le mieux doté du circuit indoor, ont en tout cas assisté à du grand sport. Et cette lutte pourrait bien préfigurer ce que sera l’année 01 :un duel très intense et serré entre MM. Beerbaum et Pessoa. Un duel arbitré par les Suisses ? Lorsque tout est réuni, que les meilleurs chevaux sont là, que le parcours est idéalement conçu, le public enthousiaste (43 000 personnes ont défilé ici en quatre jours...), l´ambiance électrique, le concours hippique peut offrir des moments d´une grande intensité et de sacrées émotions. Ce fut particulièrement le cas ce dimanche 4 février à Zurich, où l´European Mövenpick Classic, 14e du nom, s´est conclu par un barrage d´anthologie. Et lorsque la lutte est si intense, si tenue, que le classement tient à trois fois rien et que les cavaliers rivalisent à la fois d´adresse, d´audace et d´élégance, on aimerait pouvoir remettre... trois premiers prix. Ludger Beerbaum. Rodrigo Pessoa et Béat Mändli ne méritaient-ils pas tous trois la victoire ? On avait gardé les trois meilleurs pour la fin, et, Rodrigo Pessoa fit une telle démonstration avec le somptueux "Baloubet-du-Rouet", qu´on le voyait déià vainqueur. N´avait-il pas mis plus de cinq secondes à ce petit diable d´Hugo Simon, qui avait pourtant encore sollicité avec énergie son vaillant petit "E.T."? Béat Mändli approcha pourtant le chrono du Brésilien de très près, ne s´inclinant que pour trois malheureux centièmes. «Je pensais sincèrement avoir été plus vite, mais ma déception fut de courte durée, car l´essentiel est que Pozitano, soit déjà au top. Maintenant, je vais essayer de me qualifier pour la finale de la Coupe du monde ! »
S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!