Le Cavalier Romand
01.05.2006

La Princesse Haya à la tête de la FEI

La Fédération Equestre Internationale, réunie en Assemblée Générale ce lundi 1er mai à Kuala Lumpur, a élu une nouvelle présidente, la 13e de son histoire. La Princesse Haya Bint Al Hussein de Jordanie, déjà nettement en tête après le premier tour, a été brillamment élue. La Princesse Bénédicte du Danemark s’est retirée après le premier tour, le Grec Freddy Serpieri après le second : les jeux étaient faits. Cavalière olympique en saut d’obstacles (Sydney 2000 avec « Lucilla II », l’ex-jument des Théodoloz) et participante aux derniers Jeux Mondiaux (Jerez 2002 avec King Cavalier, l’ex-crack de Dehlia Oeuvray), organisatrice du CSI***** de Dubaï (janvier 2006), cavalière d’endurance aussi (son mari n’est autre que le Cheikh Mohammed Al Maktoum, qui règne sur Dubaï et aussi sur le monde des galopeurs), SAR Haya de Jordanie a 32 ans (elle les fêtera ce mercredi 3 mai). Un vent de jeunesse et de modernisme va donc souffler sur la FEI ! « Je promets de tout faire et de travailler sans relâchement pour servir cette institution. Notre magnifique et noble sport est fait de tradition, d’histoire, et de grâce et j’espère le protéger et le faire avancer, sous toutes ses formes ». Et de promettre une avancée notable dans le monde des médias et à la télévision, dans les quatre ou cinq années à venir.
A. P.

S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!