Le Cavalier Romand
17.02.1999

La "guerre des lipizzans" est enfin terminée: aprè

La "guerre des lipizzans" est enfin terminée: après deux ans de litige, Rome et l´Italie reconnaissent à Vienne et à l´Autriche le droit exclusif de définir les critères d´élevage de ces chevaux d´origine espagnole (après tout, la fameuse école d´équitation de la Hofburg se prénomme espagnole!) qui restent ainsi "autrichiens". C´est dans le Haras de Piber, au sud de l´Autriche, que l´on définit le modèle et le caractère de cette merveilleuse race baroque. Mais Piber devra effectuer des croisements plus fréquents entre ses 200 chevaux et les 70 lipizzans que l´Italie détient au haras de Monte Rotondo, près de Rome. 3000 lipizzans "étrangers" sont dispersés dans plusieurs pays, notamment en Tchéquie, en Slovaquie, en Roumanie et en Hongrie.. Tous sont descendants de six étalons importés d´Espagne et élevés au XVIe siècle à Vienne.
S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!