Le Cavalier Romand
21.07.2010

La mort d'"Okidoki": Une légende du saut d'obstacles disparaît, tragiquement.

3e de la finale de la Coupe du monde de saut 2009 à Las Vegas et 3e des Européens '09 à Windsor, en or avec l'équipe des Pays-Bas aux Mondiaux '06 et aux Européens '07, victorieux de la finale du Global Champions Tour 2007, du GP CM de Vérone '08 sous la selle d'Albert Zoer, le bondissant et généreux "Okidoki" est mort ce mercredi d'une infection abdominale. Agé de 14 ans, ce génial hongre KWPN (par Jodokus, un fils de Ramiro, et Kentucky (par Topas)), né chez O. Boonstra avec le nom d'"Oliver" et judicieusement rebaptisé "Okidoki" avait puissamment contribué à faire de Zoer le no 1 mondial en janvier de cette année, mais c'est à ce moment-là qu'il avait été vendu par la famille Zoer et acquis par l'Argentin Jose Larocca. Depuis,"Okidoki" avait ses quartiers dans la campagne genevoise, à Anières (GE). Il s'était encore bien classé en Grand Prix ce printemps avec son cavalier-propriétaire (4e du GP d'Arezzo, 9e du GCT à Hambourg, 10e du GCT à Turin), mais s'était blessé (lésion tendineuse) mi-juin à Cannes. Il a hélas souffert de complications post-opératoires et, transporté dans la nuit de mardi à mercredi à la Clinique vétérinaire de Berne, "malgré les meilleurs soins possibles", n'a pas survécu. Une légende du sport disparaît. Une tristesse immense pour ses deux cavaliers et les nombreux fans d'"Okidoki". "La famille d'"Okidoki" espère que vous respecterez leur intimité durant ce temps de deuil", dit le communiqué publié ce soir.
Alban Poudret
S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!