Le Cavalier Romand
24.02.2000

Lars Nieberg n´a l´air de rien, mais il est capabl

Lars Nieberg n´a l´air de rien, mais il est capable de tout, surtout lorsque l´enjeu en vaut la chandelle. A Hanovre, le discret cavalier germanique a surgi au bon moment pour remporter le Grand Prix et empocher les 100´000 DM (80´000 fr.) promis au vainqueur. Avec Esprit FRH, Nieberg a plutôt joué la sécurité que le spectacle, mais cela s´est avéré... payant. Une faute d´E. T., de retour au sommet après un an d´absence régénérante, a relégué Hugo Simon au 3e rang. Même sort pour Beat Mändli, 4e et qui eût aussi été nettement plus rapide avec Pozitano. Cela fait tout de même plus de 55´000 fr. la faute et au barrage, s. v. p.! Urs Fäh s´est classé 6e du Youngster avec Grandetto, Markus Fuchs 8e d´une épreuve à barrage sur Broker´s Cosima, sa nouvelle star. Franke Sloothaak a effectué son premier parcours depuis un an avec Joli Coeur: concluant!
S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!