Le Cavalier Romand
02.03.2010

Le Haras national d'Avenches est menacé et avec lui la race franches-montagnes et un patrimoine. L'opposition se mobilise.

En envisageant de supprimer toute aide au Haras national d'Avenches à partir de fin 2011, le Conseil fédéral secoue le monde équestre. Ne seraient-ce pas la race franches-montagnes, le monde des éleveurs et aussi un fleuron du patrimoine, un témoin de l'histoire du cheval dans notre pays, créé à la fin du XIXe siècle, qui seraient touchés par une telle décision? Les pouvoirs politiques veulent épargner une dépense de 7 millions par an, mais le monde équestre y perdrait beaucoup, des emplois, mais aussi toutes sortes d'activités (formation, recherche, cours). Les chambres fédérales doivent évidemment se prononcer et la résistance se prépare. Des députés et des Conseillers d'Etat veulent défendre le Haras national et au-delà l'élevage FM et des emplois. Des pétitions circulent aussi, en voici une en cliquant ici
S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!