Le Cavalier Romand
07.02.2003

Le camion de Melliger brûle

Six camions de pompier ont réussi à venir à bout de l’incendie du camion de Willi Melliger, quelque part près de Montluçon (Centre de la France), jeudi matin vers 3 heures. Les six chevaux que ce camion transportait en direction de Bordeaux, pour l’étape Coupe du monde (7 au 9 février), sont heureusement saufs. Il s’agit de LB Scutt, Gold du Talus et LB Liquido, les trois montures de Melliger, Granie 5, Edza de St Denis et La Toya 3, les trois compagnons de Markus Fuchs. Leurs cavaliers peuvent pousser un immense " ouf " de soulagement : on est passé très près d’une catastrophe. Légèrement brûlée au visage, Eva, la groom de Melliger, a pu quitter l’hôpital jeudi à midi, mais elle a perdu ses cheveux et était encore sous le choc. Sacrées responsabilités que celles d’une groom, surtout d’une groom-conductrice, et pas seulement dans des situations aussi délicates. Si elle avait pu sauver l’essentiel, les chevaux, elle n’avait pu éviter que le matériel, les selles, les brides, les couvertures, les passeports et les carnets des chevaux, ainsi que les bottes... et les Euros du cavalier ne soient la proie des flammes. Changement (au) volant C’est en demandant qu chauffeur de Markus Fuchs de prendre le relais au volant, et en descendant voir à l’arrière du semi-remorque si les chevaux se portaient bien, qu’Eva a vu des flammes. " On a eu beaucoup de chance qu’elle le fasse à ce moment-là et que le camion ne soit pas sur l’autoroute, dans notre malchance, on a encore beaucoup de chance ", avouaient hier Melliger et son beau-frère, Martin Walther, toute la journée au téléphone , entre la clinique, les grooms et les assurances. Sans aucun papier pour ses chevaux, sans équipement non plus, Melliger, 1er exaequo du GP Coupe du monde de Bordeaux en 2001 avec Calvaro V, ne pouvait que renoncer à participer à la prochaine édition du CSI-W : " et cela me coûte, car c’est un des indoors qui me réussit le mieux, un de mes concours préférés ". Markus Fuchs pourra, en revanche, sauter en Gironde, pour autant que ses chevaux soient remis de leurs émotions. " Ils ont passé toute la matinée les six ensemble, dans un parc, je ne sais pas ce que ça va donner ", précisait Martin Walther. Il semble, en revanche, que les chevaux n’aient pas eu trop à souffrir de la fumée. Mais enfin... Markus Fuchs devait atterrir jeudi en fin de soirée à Bordeaux et attendre l’arrivée du camion de Christophe Barbeau, appelé à la rescousse. Premier réserviste sur la liste (suisse), Christophe Barbeau, récent 5e du GP Coupe du monde de Genève et çe du GP de Zurich, a en effet réussi à partir à temps pour rejoindre les autres. 3Je suis parti jeudi à 15 heures de Fribourg et je compte être ce soir à Montluçon, pour prendre les chevaux de Markus (Fuchs), qui doivent faire de l’auto-stop au bord de la route. Willi, lui, a envoyé un autre camion rechercher ses trois chevaux ". " Le temps de faire des papiers, de boucler mes valises et de trouver un co-pilote (le groom de G-B. Lutta, remplacé par un copain de l’étranger durant la journée), je partais ", précisait le Fribourgeois, Charentais de naissance, et impatient de disputer une étape Coupe du monde dans le Sud-Ouest. " J’espère être vers 3 heures du matin à Bordeaux. Et le concours commence à midi... ". Voici dsix camions de pompier ont réussi à venir à bout de l’incendie du camion de Willi Melliger, quelque part près de Montluçon (Centre de la France), jeudi matin vers 3 heures. Les six chevaux que ce camion transportait en direction de Bordeaux, pour l’étape Coupe du monde (7 au 9 février), sont heureusement saufs. Il s’agit de LB Scutt, Gold du Talus et LB Liquido, les trois montures de Melliger, Granie 5, Edza de St Denis et La Toya 3, les trois compagnons de Markus Fuchs. Leurs cavaliers peuvent pousser un immense " ouf " de soulagement : on est passé très près d’une catastrophe. Légèrement brûlée au visage, Eva, la groom de Melliger, a pu quitter l’hôpital jeudi à midi, mais elle a perdu ses cheveux et était encore sous le choc. Sacrées responsabilités que celles d’une groom, surtout d’une groom-conductrice, et pas seulement dans des situations aussi délicates. Si elle avait pu sauver l’essentiel, les chevaux, elle n’avait pu éviter que le matériel, les selles, les brides, les couvertures, les passeports et les carnets des chevaux, ainsi que les bottes... et les Euros du cavalier ne soient la proie des flammes. Changement (au) volant C’est en demandant qu chauffeur de Markus Fuchs de prendre le relais au volant, et en descendant voir à l’arrière du semi-remorque si les chevaux se portaient bien, qu’Eva a vu des flammes. " On a eu beaucoup de chance qu’elle le fasse à ce moment-là et que le camion ne soit pas sur l’autoroute, dans notre malchance, on a encore beaucoup de chance ", avouaient hier Melliger et son beau-frère, Martin Walther, toute la journée au téléphone , entre la clinique, les grooms et les assurances. Sans aucun papier pour ses chevaux, sans équipement non plus, Melliger, 1er exaequo du GP Coupe du monde de Bordeaux en 2001 avec Calvaro V, ne pouvait que renoncer à participer à la prochaine édition du CSI-W : " et cela me coûte, car c’est un des indoors qui me réussit le mieux, un de mes concours préférés ". Markus Fuchs pourra, en revanche, sauter en Gironde, pour autant que ses chevaux soient remis de leurs émotions. " Ils ont passé toute la matinée les six ensemble, dans un parc, je ne sais pas ce que ça va donner ", précisait Martin Walther. Il semble, en revanche, que les chevaux n’aient pas eu trop à souffrir de la fumée. Mais enfin... Markus Fuchs devait atterrir jeudi en fin de soirée à Bordeaux et attendre l’arrivée du camion de Christophe Barbeau, appelé à la rescousse. Premier réserviste sur la liste (suisse), Christophe Barbeau, récent 5e du GP Coupe du monde de Genève et çe du GP de Zurich, a en effet réussi à partir à temps pour rejoindre les autres. 3Je suis parti jeudi à 15 heures de Fribourg et je compte être ce soir à Montluçon, pour prendre les chevaux de Markus (Fuchs), qui doivent faire de l’auto-stop au bord de la route. Willi, lui, a envoyé un autre camion rechercher ses trois chevaux ". " Le temps de faire des papiers, de boucler mes valises et de trouver un co-pilote (le groom de G-B. Lutta, remplacé par un copain de l’étranger durant la journée), je partais ", précisait le Fribourgeois, Charentais de naissance, et impatient de disputer une étape Coupe du monde dans le Sud-Ouest. " J’espère être vers 3 heures du matin à Bordeaux. Et le concours commence à midi... ". Voici dix jours, Barbeau était déjà allé dans la région, jusqu’à Marmande, histoire de remporter le Grand Prix. Il était déjà prévu qu’il ramène les chevaux de Markus Fuchs après le CSI-W de Vigo, la semaine prochaine, il pourra donc déjà les y amener ! ix jours, Barbeau était déjà allé dans la région, jusqu’à Marmande, histoire de remporter le Grand Prix. Il était déjà prévu qu’il ramène les chevaux de Markus Fuchs après le CSI-W de Vigo, la semaine prochaine, il pourra donc déjà les y amener !
S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!