Le Cavalier Romand
16.07.2004

Le merveilleux Shandor II nous a quittés

Apres Pybalia, l´olympique jument de Philippe Guerdat, c´est au tour de Shandor II de quitter ce bas monde pour le paradis des chevaux. Ce merveilleux bai brun de 25 ans s´est éteint durant le CHIO d´Aix-la-Chapelle, d´une nouvelle blessure au tendon, son talon d´Achille, et Markus Fuchs en est évidemment très affecté. Shandor II était le cheval de sa vie, un fidèle compagnon et un battant, comme lui. Et il portait bien son nom: un titre de champion de Suisse en 1989, de prestigieuses victoires (trois consécutives dans le GP de Cannes), du bronze à la finale de la Coupe du monde à Del Mar (92), du bronze à trois reprises aux Européns par équipe (87, 89 et 91), deux participations olympiques (7e à Séoul, 12e à Barcelone) et... plus d´un million de gains. Il avait pris sa retraite fin ´95, après un pépin de santé au Championnat de Suisse, à Brugg. Il vivait toujours dans "ses" écuries de St Josefen et "au pré, c´était encore le chef. Le seul aussi à pouvoir calmer La Toya 3 et Granie 5, qui sont parfois un peu excités et fofolles", confiera Markus Fuchs, la tête un peu ailleurs ici à Aix. Il a suivi le Prix des Nations en veste en daim, confiant: "si je pouvais ne plus monter jusqu´a dimanche, je crois que je le ferais, je n´ai pas la tête à ça".
S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!