Le Cavalier Romand
25.01.2005

Leipzig - Ulrich 2e mais vainqueur...

Joie totale pour le Suisse Werner Ulrich, qui a obtenu les points du vainqueur dans l’épreuve de Leipzig comptant pour la Coupe du monde d’attelage à 4 le 23 janvier. Le Bernois s’est certes incliné devant l’inévitable allemand Michael Freund, détenteur des trois dernières Coupes du monde, mais il a empoché toute la mise car Freund se présentait " hors-concours ", ayant déjà disputé son quota d’épreuves. En finale, à Göteborg, sauf accident, Ulrich visera plutôt la 2e place derrière Freund que la 1ère, mais il a déjà rejoint l’Australien Boyd Excell au classement général, en le distançant assez nettement en Allemagne. Ulrich peut compter sur quatre bons chevaux CH et notamment sur un trotteur très rapide, devant. " Je n’avais pas grand chose à perdre, j’ai donc pris des risques et ça me réussit de mieux en mieux ", expliquait-il, ravi.

Skelton à Las Vegas

C’est à Leipzig que Nick Skelton a appris qu’il avait formé " le meilleur couple de l’année 2004 " avec son bon " Arko 3 ". Et comme pour fêter ça, le Britannique a survolé le GP Coupe du monde, assurant ainsi sa place en finale, fin avril à Las Vegas. " Mon étalon va rester cinq semaines en Allemagne, chez Gilbert Bockmann, pour satisfaire à ses obligations de reproducteur, puis il reprendra la compétition à Paris-Bercy ou après, de façon à être frais pour la finale. On aura toutes nos chances à Las Vegas ! ".
Les autres sont avertis, Skelton est bien là ! Et dire que l’Anglais avait mis fin à sa carrière en 2000, suite à un grave accident à la colonne, avant de se raviser, en 2002. " Je n’en fais pas trop, je monte trois chevaux et je peux compter sur un crack d’exception ".

Beaucoup moins de réussite dans ce GP pour nos deux Suisses, Markus Fuchs et Daniel Etter : 12 pts pour " Granie " comme pour " Hermine d’Auzay ". Etter s’est un peu consolé avec une 3e place de " Merlijn ", l’ex-cheval de Guillon.

Les cadres en réunion

Les équipes suisses de saut (l’élite élargie à quelques jeunes) étaient réunies le 24 janvier 2005 à Berne, sous la houlette de Rolf Grass. Au programme, des exposés, les conseils d’un médecin (Otto Knüsel) et d’un préparateur physique (l’incontournable Jean-Pierre Egger), ceux de deux ex-skieurs de Coupe du monde, Conradin Cathomen et Ariane Ehrat, concernant la communication et le sponsoring, et une ébauche de planning. " Tout était traduit en français ", soulignait Christophe Barbeau. Steve Guerdat, qui était venu tout exprès de Hollande, aura été déçu d’apprendre qu’il n’est pas retenu pour Bordeaux et Vigo, lui qui est le seul Suisse bien placé en Coupe du monde hormis Barbeau (sans chevaux, actuellement) : Amsterdam ce week-end, puis " pause " ! On a ébauché des plans pour la Super-Ligue, mais, à quatre mois de La Baule et Rome, il peut se passer beaucoup de choses…
Seule absente (excusée de longue date), Christina Liebherr est en vacances, au soleil !

ET AUSSI…

o Pré-agendé du 22 au 24 juillet, " le CSI de Plainpalais n’aura pas lieu cette année ", a annoncé Patrick Bartolo. La faute notamment aux forains des Fêtes de Genève, qui monopoliseront Plainpalais, suite à la décision du Conseil administratif de la Ville. Ou quand des manèges dérangent les chevaux…
S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!