Le Cavalier Romand
29.08.2011

Les Allemands survolent les Européens de complet, les Suisses décevants aux Mondiaux d'attelage à 2. En saut, Beezie Madden triomphe à Rotterdam, Beat Grandjean à Poliez, dans la Raiffeisen Summer Classic. En polo, à Mies, victoire de Lynx, Veytay 3e.

A Luhmühlen (ALL), les Européens de concours complet ont pris des allures de championnat d'Allemande, les "locaux" prenant les quatre premières places et s'octroyant logiquement l'or par équipe. Nouveau récital des champions du monde Michael Jung (33,3) et Sam La Biosthétique (photo): du grand art! L'argent pour la surprenante Sandra Auffarth et Opgun Louvo (37), le bronze pour Frank Ostholt et Little Paint (40). Déconfiture, en revanche, pour Ingrid Klimke et FRH Butts Abraxxas, en tête après le cross et pénalisés de 24 pts (!) en CSO, 11es au final (54 pts). Et pour la Suédoise Sara Algotsson-Ostholt, 3e après le cross et 12e au final (18 pts au CSO, 54 pts au final). Par équipe, l'Allemagne gagne devant la France, qui souffle in extremis l'argent à la Grande-Bretagne, 3e. La Suisse 9e (sur 11). Jacopo Buss finit 41e avec Galant de Chevrel (16 pts au CSO, 98,30 au total), Sébastien Poirier 42e avec Tarango de Lully CH (4 pts au CSO, 99,30 au final). Comme 4e cavalier, le Romand avait reçu pour consignes d'assurer et de prendre des options plus faciles, d'où ses pénalités de temps au cross. Il a donc rempli son contrat au service de l'équipe, 9e. Doris Weidmann et Hector Molfront, 51es avec 156,60 pts, ont fini, tandis que Eveline Bodenmüller et Tamara Acklin n'étaient pas parvenues au bout du cross (lire news de la veille).

Mondiaux d'attelage à 2: Beat Schenk 20e, la Suisse 7e
Grosse déception pour Beat Schenk, vice-champion du monde en 2009 et 20e cette fois-ci à Conty, et la Suisse, 7e, aux Championnats du monde de ce week-end, un peu perturbés par le mauvais temps (marathon un peu pénible) mais disputés à la régulière. Beat Schenk a fait une grosse erreur au marathon, passant une porte au lieu d'une autre (ce qui coûte 20 pts) et il a aussi fait tomber trois balles à la maniabilité, ce qui n'est pas dans ses habitudes et l'a fait descendre dde la 11e à la 20e place. Bruno Meier 23e. Victoire de la jeune Allemande Carola Diener, âgée de 23 ans seulement et coachée par Christoph Sandmann. Le Français Stéphane Chouzenoux 2e. Par équipe, les Hollandais 1ers, les Allemands 2es, les Français 3es.

CSIO de Rotterdam: Beezie Madden se refait un moral!
A Rotterdam, le Grand Prix Longines a été remporté par l'Américaine Beezie Madden, qui avait donc bien digéré la relégation de son équipe en Promotion League, 48 heures plus tôt. L'Américaine avait remporté le GP de Valkenswaard il y a quinze jours avec Cortez, et elle s'est cette fois-ci imposée avec un autre BWP, Coral Reef Via Volo (par Clinton). Elle a fait preuve d'audace au barrage, osant couper devant les arbres, notamment (n'avait-elle pas déjà sauté par-dessus les arbustes et les fleurs aux JO de Hongkong pour décrocher le bronze devant Meredith and co?). Elle devance le Néerlandais Jeroen Dubbeldam (Simon) de près d'une seconde, Carsten-Otto Nagel, 3e avec Corradina, et le Japonais Taizo Sugitani, 4e avec Avenzio, de deux secondes. Une faute à la rivière seulement (comme dans la Coupe des Nations) pour Niall Talbot et Nicos de la Cense (24es avec 4 pts): plutôt prometteur! Beezie Madden s'adjuge ainsi ce Grand Prix douze ans après son premier succès de '99. Voici ce qu'elle a déclaré après sa victoire: "Ce concours et le sport ont beaucoup changé. Grâce à ce terrain en sable (ndlr: inauguré voici quatre ?? ans), malgré de fortes averses, le sol est vraiment resté au top. Depuis douze ans, pas mal de choses ont évolué. Les parcours sont plus techniques, les barrages se courent plus rapidement. Ce n’est pas toujours évident de rester dans la course, mais, globalement, j’ai le sentiment que le sport équestre évolue positivement. Et que la performance est sans cesse repoussée ». Beezie Madden ne s'est pas seulement imposée dans l'épreuve, elle a également remporté le « Longines Press Award for Elegance », qui récompense, parmi les plus performants de la saison, la cavalière et le cavalier les plus élégants en selle. Du côté des messieurs, c’est le champion olympique en titre, Eric Lamaze, victorieux le vendredi avec Hickstead, mais pénalisé de huit points dans l’épreuve, qui ont reçu les honneurs.

National de Poliez-Pittet: finale de la Raiffeisen Summer Classic et wild-card pour Beat Grandjean. Céline Stauffer 2e.
Le Fribourgeois Beat Grandjean a remporté dimanche sous le soleil de Poliez-Pittet la 8e finale de la Summer Classic, parrainée par les Raiffeisen Vaudoises. Montant Urasina A, il a bouclé le winning round avec deux secondes de moins que Céline Stauffer, bonne 2e avec Uprise. Une faute au tour final pour Franck Goubard, 3e avec Pedro de la Cense, Jan Chrzanowski, 4e avec Player du Quesnoy, Fanny Queloz, 5e avec ABC Panama, Vincent Deller, 6e avec Hektor X, et Joëlle Thiébaud, 7e avec Prince de la Mare (avec du temps dépassé au premier tour pour ces deux derniers, un initial qui avait pénalisé la moitié des concurrents au chrono). Comme à son habitude, Alain Jufer, 8e, a tenté le coup et il avait le meilleur chrono - et de loin - avant de renverser les deux derniers avec Vennoot. Niklaus Schurtenberger et Aurélie Wettstein fermaient la marche des lauréats. La wild-card pour le CHI de Genève va donc à Beat Grandjean. Dans le Prix Banque Raiffeisen, Yverdon une 145 cm, joli succès de Mireille Pollien avec Cadeau de Noël CH, devant Paul Estermann et Marina Balmelli (Medea du Noyer Prats). Dans la finale 135 cm, succès d'Amandine Gauderon (Pocker de la Roque), devant Marie Etter et Jan Chrzanowski. Dans le GP P5 Banque Privée Edmond de Rothschild, Emilie Paillot a gagné avec Irish Boy du City Horse, devant Estelle Wettstein et la cavalière des lieux était encore classée 3e. Le nouveau paddock Toubin & Clément permet du grand sport.

Les résultats du concours d'Echallens, qui a attiré un monde fou, derrières les cordes aussi, dans une ambiance très sympathique, sur http://www.hipics.com/

Polo à Veytay: Lynx Energy 1er, Veytay 3e avec trois buts de Yasmine Firmenich Lüginbühl

Le Jaeger-LeCoultre Polo Masters a tenu toutes ses promesses. Six équipes se sont affrontées dix jours durant avec à la clé une finale remportée 6 à 4,5 par Lynx Energy devant les Alémaniques de Mark4Polo. Sur la troisième marche du podium se place l’équipe hôte, Veyaty Jaeger-LeCoultre, qui s’est adjugée la petite finale 7 à 5,5 face à l’équipe Islan. Le tout devant plus de 5'000 spectateurs. La finale du matin a vu, quant à elle, la victoire de Blackrock 9 à 5,5 face à EFG Bank.

 


ET AUSSI...
Au CSI**** de Münster, le Grand Prix comptant pour le Riders Tour est revenu à la jeune Allemande Karin Eckermann, déjà victorieuse de la grosse de la veille avec Carlson 46, un cheval propriété de son mécène Hendrik Snoek. Alexandra Fricker, brillante 2e la veille, a confirmé, en se classant 11e avec Albführen's La Toja (plus rapide des 4 pts). Pius Schwizer a abandonné avec Nobless M. Quant à Werner Muff, il n'a pas resauté avec Kiamon (4 pts la veille), prévu comme réserviste aux Européens de Madrid. Une 4e place pour Hansueli Sprunger avec Quivive dans le Youngster Tour.

Au CSI** d'Arezzo, Christina Liebherr, 9e la veille avec LB Sir Singular sur 145 cm (GP), était dimanche 4e avec LB Rhapsody sur 135 cm.
 
Au CSI** d'Ebreichsdorf (AUT), à Magna Racino, Emilie Stampfli s'est classée 3e, 5e et 7e avec Alessia Z (sur 135 à 145 cm), 4e sur 130 cm avec Elektra, son petit frère Victor deux fois 5e, notamment dans le Grand Prix junior, avec son ex-jument Lutine des Ibis. Iris Gautschi 5e sur 140 cm avec Pasoa Dice, sa soeur Eva 8e avec Just Palue sur 130 cm.

Au CSI* d'Auvers, dans le GP amateurs, Catherine Dahn était 5e avec Just Spring CH (4 pts rapide).
A. P.

S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!