Le Cavalier Romand
12.02.2001

Lorenzo, les voltigeurs et la vache Sybille…Le

Lorenzo, les voltigeurs et la vache Sybille… Le CSI de Zurich consacre chaque année une part importante de son très important budget (six millions tout rond!) aux attractions : 800´000 à 1´100´000 frs…., voilà qui laisse songeur ! C’est dix à trente fois plus que la plupart des autres CSI. Le résultat est donc souvent assez spectaculaire ! Cette année, on avait renoncé à la notion de pays hôte, pour axer sur le thème de l’acrobatie. Tel était le dénominateur commun entre les voltigeurs suisses (Ewald Gebs et les espoirs de St-Gall, Lütisburg et Fehraltorf avaient préparé un beau spectacle), les cosaques ukrainiens, très audacieux, et Lorenzo, le « petit Prince des Stes-Maries-de-la-mer ». Epatant avec sa poste hongroise, Lorenzo (24 ans) virevolte, slalome et saute avec six chevaux gris et son accident de décembre à l’Olympia de Londres (vertèbre fissurée) ne l’empêche pas de briller de mille feux. Très applaudie aussi, mais dans un tout autre genre, la vache Sybille. Bruno Isliker lui fait sauter 85 cm, mais l’enthousiasme est comparable à celui qui accompagne les envols de Calvaro V ! Montée sans selle et sans mors, elle a du style ! La partie la moins heureuse était en fait le final, très brouillon et désordonné, et le thème central de ce spectacle , intitué « the champions ». Pas seulement parcequ’il manquait Lesley McNaught, mais bien parcequ’on ne peut pas mélanger les quatre vétérans médaillés de bronze aux « Européens des plus de 50 ans » avec nos as et se limiter à l’année 2000. Et que nos (vice) « champions » n’étaient tout de même pas seuls à Zurich. Les vrais « champions » 2000, les Allemands, étaient aussi là, parmi tant d’autres !
S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!