Le Cavalier Romand
31.10.2006

Markus Fuchs en tête du Riders' Tour...


Le vétéran Autrichien Thomas Frühmann a remporté le Grand Prix du CSI**** de Hanovre avec son fabuleux The Sixth Sense, victorieux l'an passé à Palexpo, devant Meredith Michaels Beerbaum, 2e avec Checkmate, Markus Fuchs, 3e avec Nirmette, et Marcus Ehning, 4e avec Sandro Boy (il s'agissait des quatre paires deux fois sans faute). Du coup, Frühmann et Fuchs partagent la tête du Riders Tour, un circuit allemand très lucratif et la finale de Münich (2-3 décembre) promet d'être chaude! Markus Fuchs était déjà 6e de la pré-qual le samedi avec Nirmette et il s'est aussi classé 3e et 8e avec Ovation. Beat Mändli était pour sa part 7e et 8e des deux grosses épreuves avec Indigo IX, très régulier malgré une faute au barrage final. Une 4e place pour Christina Liebherr avec LB Callas Sitte Z. La Bulloise a, en revanche, été pénalisée de 10 pts dans la première manche du GP. Consolation, Pessoa et Oasis en comptaient 12...

Au CSI*** de Zuidlaren, le champion du monde Jos Lansink a triomphé dans le Grand Prix avec la jeune jument Ta Belle van Sombake. Les Hollandais Houtzager et Vrieling étaient 2e et 3e, Robert Whitaker 4e. L'Egyptien Abdel Saïd, qui est aidé par la Princesse Haya (elle lui confie des chevaux) a remporté une bonne épreuve avec Team Harmony Maureen et il s'est classé souvent. Eric van der Vleuten n'a pas gagné moins de quatre épreuves... Un 10e rang pour Niklaus Schurtenberger et PMS Corranda.

Au CSI** de Klagenfurt, l'Autrichien Thomas Metzger (Lambada) a gagné le GP (145 cm) devant Willi Melliger et un Polonais. Melliger s'était auparavant classé 1er et 2e avec LB Scutt et 3e avec Silvester V. Nicole Scheller s'est adjugée une épreuve aussi avec Coolman V. De bons classements aussi pour Roland Birchler et Rudi Müller.

Au CSI-W de Washington, le Néerlandais Harrie Smolders s'est adjugé le Grand Prix, la Coupe du Président, avec Exquis Oliver Q. Et très nettement! L'Américaine Lauren Hough, 2e à 6 dixièmes avec Casadora, a préféré assurer. Sa compatriote Beezie Madden, 3e avec De Silvio, a fait une faute mais elle était de toute manière beaucoup moins rapide.

Le Suédois Rolf G. Bengtsson était lui à Monterrey, au Mexique, chez Alfonso Romo, qui lui confie tant de chevaux. Dont Chianti La Silla avec lequel il a remporté et l'ouverture et le Grand Prix. Devant un essaim de Mexicains.

En concours complet, le CCI*** de Pau a vu un beau triplé des Français. La concurrence était pourtant rude, avec la Britannique Polly Stockton, 4e et 7e, l'Australien Clayton Fredericks, 5e, et beaucoup d'autres. Quant à la championne du monde, Zara Phillips, elle a chuté sur le cross, à l'obstacle No 28 avec Ardfield Magic Star. Ces deux-là avaient déjà connu la même mésaventure à Boekelo... Alain Piguet a hélas manqué un bon classement en faisant deux refus en fin de parcours, sur le No 24 (second gué) avec Foreveur, classé 32e, deux rangs derrière le Gigi du Mourier de Mélanie Berkovits, victime d'un refus sur le No 12 du cross. La victoire était pour le grand battu des Mondiaux d'Aix et ex-champion du monde Jean Teulère, 1er avec Espoir de la Mare, sans faute au cross et au saut. Jean-Lou Bigot était 2e avec Icare d'Auzay, Nicolas Touzaint 3e avec Irham de Vaiges, à cause d'une faute au saut. Dans le 2 étoiles (CIC**), la Française Anouck Soulier et Edenroz de Penvern ont gagné, devant Nicolas Touzaint, 2e, et Karim F. Laghouag, 3e.  Là, Jean-Louis Stauffer était 82e avec Lodyssée de Beaujour (un refus sur le cross, au No 8). Abandon de Jean-Yves Mathieu et Diequito Larzac.

En attelage à 4, Hanovre lançait la Coupe du monde 06-07 et c'est le Suédois Tomas Eriksson qui a triomphé. Comme l'an passé! A l'issue du barrage, Eriksson avait deux bonnes secondes d'avance sur l'Allemand Sandmann et sept sur le Néerlandais Ysbrand Chardon. Michael Freund s'est classé 5e. L'ex-champion du monde avait fait ses adieux à Aix, mais le naturel revient au galop et il va donc encore dire adieu au public à Stuttgart et à Leipzig, deux autres étapes de la Coupe du monde, pour lesquelles il a reçu des wild cards, comme Sandmann... aucun Allemand ne faisant cette année partie des dix qualifiés pour la Coupe du monde.

Alban Poudret
S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!