Le Cavalier Romand
23.04.2004

Milan - 1ère épreuve - les Suisses sont là !

Du tout grand Fuchs !

Après plus de quatre mois de souffrance et d´inquiétudes, d^ues aux ennuis à l´aine et aux adducteurs que l´on sait, Markus Fuchs est de retour. Il a sorti le tout grand jeu dans la chasse, la première des trois épreuves de la finale de la Coupe du monde, jeudi 22 avril à Milan. Ce Fuchs pleinement retrouvé a gagné devant un autre Marcus, l´Allemand Ehning, détenteur du trophée.
"Je n´ai pas pris de risques insensés, je partais en tout début et visait une place parmi les 5 premiers, mais les événements m´ont souri. "Tinka´s Boy" est en grande forme."

La route est encore longue
Fuchs a en tout cas monté son parcours avec panache et à une audace folle, comme si ses seize efforts étaient un barrage! Et il a gagné cette épreuve de chasse si particulière en soi. Mieux que personne, il sait que la route est longue d´ici à dimanche. Ehning, Meredith Michaels-Beerbaum, Vélin et Malin Baryard le talonnent : quel quintet de choc !

Jusqu´au passage du 17e concurrent, Christophe Barbeau était placé 2e derrière Fuchs : "Quand j´ai vu ça sur l´écran géant, c´était comme dansun rêve", dira ensuite le cavalier de Lossy-Fribourg, 8e au final. Le Romand et sa "Querly-Chin", la bonne jument des Stolz, ont déroulé un tour somptueux.

Rodrigo Pessoa se retire
Plusieurs favoris ont définitivement perdu tout espoir de bien figurer ici à Milan : l´Américain McLain Ward, qui s´est écrasé dans la triple barre avec "Goldika", Lars Nieberg, piégé par l´eau des bidets avec "Lucie", et surtout Rodrigo Pessoa, 24e suite aux deux fautes d´un "Baloubet-du-Rouet" cherchant ses marques. "Mon étalon ne sautait pas bien, comme s´il avait un peu mal au dos, une sorte de torticolis. J´ai essayé des éperons un peu plus forts, mais il est sorti de son rythme." Le Brésilien ne réussira donc pas - cette fois - l´incroyable pari de gagner quatre finales, qui plus est avec le même cheval. Il a même décidé de se retirer : "Pour gagner ici, il faut un cheval à 100% et, avec le retard pris, je ne peux plus viser une place dans les 5. Je ne veux donc prendre aucun risque." Une révérence élégante. Prochain objectif les JO...
S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!