Le Cavalier Romand
03.09.2005

"Mme Pompadour M" vendue en Espagne

Membre de l´équipe suisse 5e aux JO d´Athènes et 2e aux récents Européens de San Patrignano (8e en individuel), "Mme Pompadour M" quitte les écuries bâloises de Fabio Crotta. Pour l´Espagne, via la France.
Cette bonne jument française de 10 ans, fille du fameux "Apache d´Adriers", a en effet été achetée cette semaine par Amancio Ortega, l´homme le plus puissant d´Espagne, PDG d´Infinest et Zara, notamment, pour sa fille Marta. La "favorite" a passé la douane le jeudi 1er septembre
. On se souvient que Marta Ortega avait déjà trouvé un crack en Suisse voici quatre ans. Il s´agissait de "Loughtown Atlanta", victorieux d´une épreuve au CSIO de St-Gall ´01 avec Rudolf Letter. Avec ce cheval-ci, elle avait du reste été sacrée championne d´Espagne des jeunes cavaliers (moins de 21 ans), en 2003. Comme pour "Loughtown Atlanta", c´est Michel Robert qui a joué les intermédiaires. Le vice-champion d´Europe et du Monde entraîne régulièrement Marta Ortega et il va aussi monter "Mme Pompadour M" durant l´automne: "je vais la travailler, la mettre à ma main et j´aurai l´occasion de disputer quelques CSI avec elle, avant que Marta ne la débute, pour le CSI***** de La Corogne, en décembre".
Suite à ses excellents résultats, notamment dans les GP Coupe du monde de Genève ´03 et ´04, aux JO, dans des Prix des Nations (sept sans-faute en 2003 déjà) et GP, "Mme Pompadour M" était très convoitée. Et, après les Européens ´05, les offres devenaient de plus en plus importantes. Marc Senn, le propriétaire de la jument, en accord avec sa fille, Suzanna, et Fabio Crotta, a donc décidé de se séparer de son joyau. Il garde, en revanche, la jeune "Look at Me".
"On va tout de suite racheter un cheval pour que je puisse monter de grosses épreuves. Je regarde des videos, j´ai un 11 ans et un 8 ans en tête, je vais aller les voir ces prochains jours. C´est une page qui se tourne, mais je reste tout aussi motivé", explique Fabio Crotta (26 ans dimanche). Reste qu´après les départs de "Qerly-Chin", "Chatwin" et cie, la retraite de "Tinka´s Boy" et les blessures d´autres, c´est un coup dur pour l´équipe de Suisse.
S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!