Le Cavalier Romand
30.08.2006

Mondiaux d'Aix: les Suisses sautent du 10e au 5e rang.

Il fait très froid depuis dix jours ici à Aix-la-Chapelle, mais ce jeudi soir s'annonce très chaud, avec la finale du saut par équipe (en direct sur TSR 2). Car si les Pays-Bas (photo lors de la conférence de presse) ont pris une longueur d'avance sur l'Ukraine, surprenante 2e, et les Etats-Unis, tirés par Beezie Madden (1ère indiv.), 3es. L'Allemagne, 4e, a encore été un peu lâchée par Ahlmann et Ehning, et la Suisse, 5e, garde une chance -bien réelle- de monter sur le podium.

Le parcours de type Prix des Nations proposé mercredi n'était pas simple et ils ne furent que 21 (sur 114) à ne pas toucher de barre. Parmi ceux-ci, trois Hollandais, qui consolidaient leur place de leader et trois "Ukrainiens", membres de l'équipe montée en quelques mois par le richissime Onyschenko et coachée par Philippe Guerdat. « On a donné tout ce qu'on avait », dira le Suisse.
Sans faute aussi, Christina Liebherr, qui a montré ce « qu'on attendait d'elle », se réjouira le chef d'équipe, Rolf Grass. La cavalière de Bulle a assumé son rôle d'ouvreuse à la perfection, consciente d'avoir réussi un joli coup.
Niklaus Schurtenberger (13e) a réussi un nouveau sans faute avec "Cantus" (1 pt. de temps).  Chapeau! Conseiller précieux pour "Schurti", Beat Mändli n'a par contre pas convaincu dans son rôle de cavalier, n'affichant pas la souveraine maîtrise et la décontraction qu'on lui connaît. 46e, il aura du mal à faire partie des vingt-cinq finalistes de samedi. Quant à Werner Muff et son «Plot Blue», ils se sont montrés plus qu'à la hauteur, passant tout près du sans-faute.
5es au provisoire, les Suisses n'ont pas abandonné tout espoir de médaille. « Il semble que les remontées au classement soient une spécialité suisse ! », ironisait Christina Liebherr, qui sait bien qu'à deux fautes du podium, le rêve est encore possible.
Absents du dénouement jeudi soir, les Français, 11es, ont été handicapés par un cheval boiteux («First de Launay HN») et une contre-performance de Goffinet. Les Suédois sont derrière eux...


Attelage à 4: bon début de Stefan Kläy


Le jeune meneur Suisse a pris un excellent départ en attelage à 4. Lui qui ne se révèle souvent que sur le marathon a réussi un excellent test de dressage (5e). Le Bernois concède certes 9 pts au Belge Schrijvers, mais trois fois rien aux favoris. Daniel Würgler se présentera ce jeudi. On espère que le terrain ne se détériorera pas trop d'ici à samedi. Il a déjà fallu créer une nouvelle piste d'exercice en sable. Marathon vendredi.

 
S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!