Le Cavalier Romand
30.08.2008

"National" à Bâle: le grand jour de Vincent Deller, 1er de l'épreuve et 3e du Championnat, derrière Steve Guerdat et Markus Fuchs...

Seul véritable sans faute de la deuxième épreuve, le vendredi 29 août à Bâle, Vincent Deller (photo) a conduit son plus beau tour d'honneur et il est désormais 3e du provisoire, avant l'ultime épreuve en deux manches du Championnat de Suisse "élite" de ce dimanche après-midi.
"C'est fabuleux, ma plus belle victoire!", le champion romand en titre ne cachait pas sa joie ni son émotion après sa victoire dans la seconde des trois épreuves menant au titre national de saut 2008. Sur un parcours S2 sélectif et avant plusieurs distances très courtes, y compris dans les combinaisons (ce qui n'avantageait guère l'équitation de certains...), ne venait-il pas de signer le seul sans-faute absolu du jour avec son agile et combatif alezan "Wallaby II" (9 ans), déniché à 5 ans chez Dehlia Oeuvray-Smits?
"Je sais que mon cheval peut le faire et si je ne fait pas trop d'erreurs dimanche, je peux viser le podium", ajoutait l'élégant Vaudois de 41 ans établi en terres genevoises depuis 19 ans. Avec de bons chevaux, les conseils du Néerlandais Albert Voorn (encore pour un stage à La Renfile la semaine passée), la foi inaltérable de Sylvie, son épouse, et une bonne dose de confiance, il ne cesse de progresser et disputera son premier Prix des Nations dans quinze jours à Prague.
Grâce à sa belle victoire, Vincent Deller est désormais 3e au classement, juste derrière Steve Guerdat et Markus Fuchs. Il devance ainsi le "lokalmatador" Hans-Ueli Sprunger, 2e vendredi et 4e au général, l'inaltérable Walter Gabathuler, 5e, Maryline Vorpe, 6e, et Philippe Putallaz, 7e, qui comme Céline Stauffer, 9e, a fait un bond au général en ne concédant que du temps dépassé.
Markus Fuchs, piégé par le double avec "La Toya III", a cédé la tête du général à Steve Guerdat (photo), plus prudent et épatant de précision avec "Ferrari". Le vétéran et le leader de la nouvelle vague nous promettent ainsi un fantastique duel pour dimanche. Et trois ou quatre outsiders romands, Vincent Deller en tête, peuvent jouer les arbitres, car Christina Liebherr ou encore les Mändli, Muff et cie ont commis trop de fautes hier.

Chez les jeunes cavaliers, les "moins de 21 ans", Janika Sprunger a pris les commandes, devant Alexandra Fricker, le double champion d'Europe Philipp Züger et Romain Jucker (deux fautes vendredi). Jean-Maurice Brahier, 4e, a refait un peu de son retard. Chez les juniors, Ariane Muff, 1ère vendredi, Deborah Lazzarotto, de Marly, et cinq autres sont botte à botte. Verdict pour ces jeunes-là ce samedi après-midi!
Alban Poudret


S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!