Le Cavalier Romand
09.01.2008

Pas de JO '08 pour Silvia Iklé et l'équipe suisse de dressage...

Longtemps pourvoyeuse en médailles olympiques, l'équipe suisse de dressage ne sera pas en lice aux prochains Jeux Olympiques. Silvia Iklé (photo) et ses coéquipiers avaient pourtant obtenu leur qualification, et de belle façon, en se classant 4es des Européens '07 de Turin. Et Silvia Iklé, actuelle No 3 mondiale (4e au classement par paire...), derrière Anky van Grunsven et Isabell Werth, avait sans doute aussi une belle carte à jouer sur le plan individuel.
C'est le long voyage pour Hong-Kong (théâtre des épreuves équestres des JO 2008) et surtout les conditions climatiques qui attendent les chevaux là-bas qui rebutent Silvia Iklé. "En août, la température peut dépasser les 30 degrés et le taux d'humidité avoisiner 95%. Et c'est la saison des typhons". "De plus, les chevaux seront absents plus de cinq semaines, en comptant la quarantaine à Aix-la-Chapelle. Le vol en avion dure 11 bonnes heures et "Salieri CH" n'avait pas bien supporté celui, beaucoup plus court, vers Athènes", ajoute la plus expérimentée des Suissesses (elle aura 59 ans le 12 janvier et aurait sans doute été la doyenne des JO).
Silvia Iklé a donc précisé le mardi 8 janvier qu'elle ne mettait ni son beau "Salieri CH", ni "Romario", champion de Suisse '07 avec sa jeune écuyère Veronika Marthaler, à disposition de l'équipe. Dans la foulée, Peter von Grebel, le chef de l'équipe de Suisse, a annoncé le retrait de l'équipe toute entière. "Avec regret, mais en respectant la décision de Silvia Iklé. Et si nous sommes qualifiés, c'est grâce à "Salieri CH", nous n'enverrons donc pas d'individuel(s) non plus. Nos moyens financiers seront utilisés pour améliorer le niveau du cadre élite".
Marie-Line Wettstein, Christian Pläge et cie patienteront donc jusqu'aux JO de Londres 2012... Sans représentant en dressage ni en complet, la Suisse cavalière misera tout sur le saut. On sait que Markus Fuchs, encore marqué par son échec aux JO d'Athènes, renoncera à toute sélection, mais avec Beat Mändli, Steve Guerdat, Christina Liebherr et cie, cette équipe-là pourra rêver de médaille(s).
Alban Poudret
S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!