Le Cavalier Romand
22.06.2004

Pybalia tire sa révérence

Compagne olympique de Philippe Guerdat aux JO de Los Angeles ’84 (5e par équipe), médaillée d’argent aux Européens ’85, double sans-faute dans les Prix des Nations de Rome, Aix-la-Chapelle ou St-Gall, " Pybalia " est morte à la mi-juin, à trente ans, dans sa retraite normande, après avoir encore donné six poulains aux Guerdat, qui l’aimaient tant. C’est au soir du concours de Bâle 89, après une belle 2e place, que Philippe Guerdat avait décidé de mettre un terme à la carrière de la généreuse jument de Louis Dorsaz. Six ans plus tard, il prendra la même décision pour lui-même. Un peu prématurément peut-être aussi, mais avec clairvoyance.
S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!