Le Cavalier Romand
13.07.2006

Sans Melliger ni Fuchs!

En quelques heures, l'équipe suisse de saut prévue pour les Mondiaux d'Aix-la-Chapelle a perdu deux de ses six atouts et, à un mois et demi de l'échéance, elle n'a plus de réserve...
Willi Melliger a en effet vendu sa bonne Lea C ( 10 ans), double sans faute dans le Prix des Nations de Rome, à l’amateur genevois Bertrand Darier. «C'est le marchand qui est en moi qui a décidé! Je ne peux pas avoir et l’argent et les Mondiaux, il fallait choisir», a résumé le très pragmatique Melliger (53 ans). Et d’ajouter : «J’ai déjà tout fait dans ma carrière, alors un Mondial de plus ou de moins…». On ne saura donc pas si Lea C, qui n’a jamais sauté à Aix, avait assez de coffre pour affronter un tel Championnat.
«Je prends Lea C avec moi à Crans Montana, mais c'est pour l'amener à Bertrand Darier, qui la montera lui-même, dès ce jeudi», précise le vice-champion olympique, qui disputera lui les S avec Gold du Talus et retrouvera sur le Haut-Plateau Christina Liebherr, Gabathuler, Guerdat, Fäh, Schwizer, Barbeau et cie.
Pour sa part, Markus Fuchs a été échaudé par ses deux derniers grands rendez-vous ratés (JO ’04 et Européens ’05). «Je n’ai plus trop envie de revivre ça, je préfère me fixer d’autres échéances avec La Toya 3, qui n’est jamais simple à « récupérer » après un championnat.»
Le vainqueur de la Coupe du monde '01 ajoute: «quand j’étais sous contrat avec Sony Ericsson, j’avais l’obligation de disputer les championnats et de courir pour des points au classement mondial. Là, je suis plus libre, si je peux être dans le Top 10, tant mieux, mais ce n’est plus un stress. Et je vais aussi peut-être vendre un cheval ou l’autre, on verra… ».
Et Adolfo Juri, le propriétaire tessinois de ses chevaux de tête, comprend-il ce choix ? «Pour la première fois, nous n’étions pas du même avis, mais il a accepté. Et avec Nirmette, j’ai peut-être un cheval pour les Européens ’07.» Pour Aix, la porte est-elle fermée? «Aux autres de tenter leur chance, mais si un cheval sélectionné se blessait ou un cavalier se cassait le bras, je ne les laisserais pas tomber», précise le senior du team, très lié au chef d’équipe, Rolf Grass.
A Aix, l’équipe devrait donc être composée de Christina Liebherr, Beat Mändli, Werner Muff et Niklaus Schurtenberger. Pour la 4e ou 5e place, Grégoire Oberson, Daniel Etter et Pius Schwizer sont toujours dans la course. «On se donne jusqu'au CSIO d'Hickstead, fin juillet», précise Rolf Grass.

S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!