Le Cavalier Romand
03.04.2000

Si, mi-mars, Beat Mändli gardait une bonne chance

Si, mi-mars, Beat Mändli gardait une bonne chance de figurer parmi les 18 élus en saut à Las Vegas (il était 17e après Dortmund!), en dressage, en revanche, il n’y aura à nouveau pas de Suisse en finale de Coupe du monde, fin mars à den Bosch. Il est vrai que là, les appelés sont peu nombreux (14 dont 8 Européens). Et comme une règle limite le nombre de cavaliers par nation à trois, deux Allemandes régulièrement qualifiées mais devancées par des compatriotes, Heike Kemmer, 6e, et Ulla Salzgeber, 7e, sont écartées. La seconde le doit aussi aux boiteries successives de Wall Street à Neumünster et à Paris. Et comme Rusty est au repos... Demi-surprise, Coby van Baalen (3e à Genève avec Olympic Ferro) a été la meilleure sur les sept étapes préliminaires, un petit point devant Isabell Werth.
S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!