Le Cavalier Romand
13.11.2002

Steve Guerdat chez Tops: le top!

Un double"scoop" est tombé fin octobre: Rolf Goran Bengtsson, le double médaillé des Européens 2001 et cavalier du Top-10 depuis deux ans, quitte les écuries de Ian Tops à la fin de l´année et c´est le tout jeune Suisse Steve Guerdat qui fait son entrée chez le grand cavalier et marchand hollandais. Le feu couvait paraît-il depuis quelques mois et la décision a été annoncée mi-octobre: Rolf Goran Bengtsson quitte les écuries de Jan Tops, à Valkenswaard. Le Suédois était l´écuyer No 1 du grand marchand néerlandais, mais leur relation s´était un peu distendue et pas seulement à cause de la vente de Pialotta, cet été, à Tatiana Freytag von Loringhoven. Et, à partir du 1er novembre, c´est Steve Guerdat (20 ans), qui est entré au service de Tops. Comme écuyer no 1: "j´ai toujours apprécié Steve, son talent naturel, son savoir et aussi sa volonté, sa constance, je veux lui confier de très bons chevaux, qu´il puisse faire le grand circuit avec moi dès le printemps prochain. Il aura surtout de jeunes chevaux, mais c´est une collaboration à long terme", précisait Jan Tops lors du CSI-W de Vérone, le 10 novembre, ajoutant: "je suis sûr que notre collaboration sera formidable. J´apprécie Philippe, son père, depuis très longtemps, et Steve est vraiment un cavalier d´avenir". Le jeune Jurassien (20 ans) monte à Valkenswaard aux côtés de plusieurs stagiaires étrangers, les frères Davenport et l´Autrichienne Tatjana Freitag von Loringhoven. "Ils forment un vrai team, avec un esprit d´équipe incroyable et j´ai beaucoup de chance d´en faire partie. Je les connais tous et notamment James, avec qui j´ai fait les Championnats juniors et jeunes cavaliers", précise Steve. Et ma groom irlandaise, Aishling,est venue avec moi. Je regrette seulement de ne pas avoir pu prendre Mecano, mais il sera entre de bonnes mains chez Sabrina Rhyner, la meilleure junior suisse actuelle. "Chez Jan Tops, c´est une collaboration à long terme, le but est que je puisse tourner en Grand Prix et peut-être même en championnat dans les années à venir". Et d´ajouter: " les J. O. d´Athènes 2004, ça paraît un peu tôt, mais Jan Tops voit plus loin... Il m´avait déjà proposé deux fois de m´installer à Valkenswaard, il y a déjà un an ou deux, et, cette fois, mon père m´a vraiment aussi encouragé à faire le pas. Pour un cavalier, c´est une chance inouïe, c´est l´écurie no 1 en Europe et peut-être au monde. Toutes proportions gardées, c´est comme si le Real Madrid m´avait téléphoné. Cela ne se refuse pas, surtout à mon âge". Steve Guerdat va donc quitter Bassecourt, où son père, Philippe, (ex-double médaillé européen, devenu chef des équipes suisses J et JC) avait encore amélioré et rénové ses belles installations. Et probablement ne plus revenir en Suisse avant un bout de temps. "Monter pour mon pays restera malgré tout pour moi l´objectif prioritaire. Sûr que ma famille me manquera, on a tout partagé ensemble jusqu´ici, les joies comme les souffrances. C´est d´ailleurs mes parents que j´aimerais remercier aujourd´hui, dire merci à mon père, qui a tout fait pour moi. Il y a bien sûr aussi eu des propriétaires importants, mais mon père, lui, il a été là du premier au dernier jour et m´a énormément apporté. J´ai eu beaucoup de chance jusqu´ici et une nouvelle étape extraordinaire s´offre à moi, je ne pouvais pas la refuser!". A. P.
S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!