Le Cavalier Romand
27.07.2010

Theo Muff et Dehlia Oeuvray Smits en verve à Ascona, Laura Kraut et Michel Robert à Chantilly, l’écurie Etter et cie à Fenin.

L’élite suisse, hormis Beat Mändli mais y compris les autres ténors et leurs cracks, était le week-end dernier au CSI*** d’Ascona pour un Grand Prix prometteur. Il y avait là Steve Guerdat, 7e avec "Jalisca Solier" (4 pts au tour des vainqueurs), Niklaus Schurtenberger, 19e avec "Cantus" (4 pts à l’initial), Daniel Etter (8 pts à l’initial avec "Peu à Peu", 4e de la progressive la veille), Werner Muff, qui avait misé sur "Unik GS" (abandon), les Italiens Fabio Brotto et Emanuele Fiorelli, 2e et 4e, le Belge Grégory Whatelet, 5e avec "Sea Cost Cortes" ou l’Australien Chris Chugg et son merveilleux étalon "Vivant", vus à la finale de la Coupe du monde à Genève, 6es. Devant ce beau monde, Theo Muff, vainqueur incontesté de ce GP avec son puissant étalon "Acomet", de retour d’Aix-la-Chapelle. Un peu plus de quatre secondes derrière lui, Dehlia Oeuvray Smits (photo), brillante 3e grâce à un des trois double sans-faute avec "Cerano von Hof CH" : «J’ai cherché le double sans-faute, car en général, cela paie. "Cerano" a très bien sauté, il est d’une régularité incroyable. Nos belles performances de ces derniers temps, je les dois aussi à Edwin (ndlr: son mari), à pied depuis six semaines pour une déchirure des adducteurs et donc totalement disponible pour moi : en concours, son aide est techniquement et psychologiquement très précieuse.»

 

Pius Schwizer a signé trois succès, dont deux chez les jeunes chevaux avec le 7 ans "Dundee v Dwerse Hagen", encore 2e de la finale derrière François Mathy junior et "Polinska des Isles", et une avec le "Verdi III" de Markus Hauri. Encore 2e de la grosse du samedi avec "Classica LS", le numéro 2 mondial ne pouvait cependant faire mieux que 12e du Grand Prix avec "Verdi III" (deux fautes au deuxième tour) après avoir subi la veille la loi de "Escorial" dans la Coupe Suisse, épreuve tournante à quatre qu’il bouclait au 4e rang, derrière Werner Muff, Philippe et Annina Züger. Une Coupe Suisse hélas gâchée par le comportement d’un "Escorial" complètement sur la défensive, qui ne s’est laissé monter que par son cavalier habituel, Werner Muff, qui a ainsi bien compliqué la tâche de ses adversaires… Une victoire encore pour Niklaus Rutschi et "Narbonne Z" dans une épreuve avec barrage, devant Samantha Mc Intosh ("Chianti’s Dream") et Juan Carlos Garcia ("Bonzai vd Warande"). Rangs 4, 6 et 3 pour Martin Fuchs, avec "Karin II CH", "Idéo du Thot" et "Riot Gun", et 6 pour Céline Stauffer et le 6 ans "Quactus du Léon" dans un Youngster.
 
Chantilly : magnifique étape du Golbal Champions Tour

 

Tiercé féminin dans la septième étape du Global Champions Tour à Chantilly, qui s’est conclu par un barrage à cinq remporté avec plus de deux secondes d’avance par l’Américaine Laura Kraut et "Cedric", devant Pénélope Leprévost sur "Mylord Carthago HN" et Edwina Alexander sur "Itot du Château", 3es. Nick Skelton ("Carlo 273") et Ludger Beerbaum  ("Chaman") s’inclinaient avec une faute. Seul Suisse au départ, Beat Mändli était 14e avec "Magnus Romeo" (4+4). Au général, avant les deux dernières étapes de Valkenswaard et Rio de Janeiro, Marcus Ehning, 7e à Chantilly avec "Plot Blue" (4 pts en première manche), a rejoint Marco Kutscher, 28e seulement cette fois avec "Cash 63" (8 pts en première manche).

Privé de tour des vainqueurs dans cette finale en raison d’une faute (et d’un temps trop lent) de "Kellemoi de Pépita", Michel Robert prenait sa revanche dans le Grand Prix du lendemain qu’il remportait en allant plus vite encore que Roger-Yves Bost sur "Nifrane de Kreisker" et Simon Delestre sur "Mélodie Ardente". Rang 10 pour Beat Mändli, sans faute au barrage avec "Colore". Plusieurs remises de prix pour Clarissa Crotta, 1ère, 3e et 7e avec le 6 ans "Imperial Zig Zag".
 
A Fenin, du libre au S, tous y trouvent leur bonheur....
 

A Fenin, Beat Grandjean a gagné le MII et le SI avec "Phanieta", mais il a renoncé à la finale SI dominée par l’écurie Etter, Peter Burri ("Calibra Z"), encore gagnant du Master avec "Neron du Temple", s’imposant devant Reto Ruflin, 2e avec "Carnando Z" et 4e avec "Skara". Un Reto Ruflin encore vainqueur de la finale des MI, de niveau MII, avec "Alessa Z", devant Sandra Rombaldi, 2e sur "Sidonia" et Corinne Tanner, 3e sur "Cycarlos L Z". Bryan Balsiger ("Troveur CH") et Flavien Auberson ("Last Minute IV") ont enlevé les RIII, la finale de cette catégorie, un RIV, revenant à Sandra Schori ("Charisma Z") devant Flavien Auberson ("Ujesca") et Stéphane Finger ("Salerno IV"). La Coupe Sonya Gil ouverte à la relève neuchâteloise a été dominée par Mirco Morelli et "Malicieux du Thot" en catégorie juniors et par Valentine Petit-Jean et "Dakota VII CH" en cat. jeunes cavaliers, le derby (120 cm) par Nathalie Vianin, seule sans faute avec "Corona XII".

 

 

 

 

S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!