Le Cavalier Romand
05.05.2002

UN GP POUR BENGTSSON: CONSOLATION !

Vendredi, Rolf Goran Bengtsson était dépité d´avoir manqué son barrage (refus de Pialotta sur l´avant-dernier, attaqué un peu trop de biais) et d´être passé près d´un succès (se serait-il placé devant Beerbaum?). Toujours est-il que le Suédois a retrouvé des couleurs après sa victoire dans le Grand Prix disputé samedi, en marge de la finale de la Coupe du monde. Montant la jeune 8 ans Gold du Talus, une jument trakhener avec beaucoup de sang-francais (Olisco, par Jalisco), Bengtsson a gagné... devant son patron, le Hollandais Ian Tops sur Roofs. Consolation aussi pour Jerry Smit, 3e avec Jamiro, qui avait oublié ses refus de la veille sur le bidet. A l´inverse, Ludger Beerbaum a du essuyer un "niet" de Figaro´s Boy, ce qui ne lui arrive pas souvent.
S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!