Le Cavalier Romand
01.03.2005

Vilamoura - Dehlia dans le Grand Prix

Dehlia et son fiancé

" C’est très sympa de se retrouver ainsi côte à côte à la remise des prix, même si Edwin aurait pu être un peu plus gentleman et me laisser la 3e place ! ", lançait en plaisantant Dehlia Oeuvray, après sa 4e place dans le Grand Prix de Vilamoura (Portugal) le 27 février. On l’a compris, son fiancé et partenaire à la tête du centre équestre de Chevenez, le Néerlandais Edwin Smits, était 3e. Seuls Smolders et le Français Guillon, vainqueur avec le très prometteur " Istar de Vesquerie ", étaient plus rapides au barrage. Dehlia Oeuvray n’était pas seulement enchantée de " Stella ", la bonne grise de Charles et Nado Burrus, déjà sans-faute les premiers jours, mais aussi d’ " Idéal du Pichoux CH ", 5e le samedi, et de " Lord Cavalier ", 8e. Elle a ensuite repris l’avion pour la Suisse (" quatre semaines, c’est long, je ne peux pas abandonner mon manège comme ça, je fais donc un aller-et-retour "). Edwin Smits, lui, est resté avec les chevaux.

Pluie ou soleil ?

Vejer de la Frontera, c’est sensé être le " circuit du soleil ", mais c’est bien la pluie qui a obligé les organisateurs à annuler trois épreuves dont le GP, le dimanche 27 février. Beat Mändli s’était auparavant classé 3e et 6e avec " Pandora II " et 6e avec " Principal 12 ". Quant à Faye Schoch, elle a fait plusieurs tours à une faute avec " Fantasia CH " ou " Caline de Grand Pré CH ".

Barbeau a eu chaud

La dernière semaine de février, Christophe Barbeau était à Tel Aviv pour entraîner la relève israélienne. Il était donc là-bas lors de l’attentat-suicide dans une discothèque, qui a fait cinq morts, mais il a heureusement pu rassurer sa famille avant même que celle-ci ne puisse s’inquiéter. Le cavalier de Lossy participera au CSIO de Wellington (10 au 13 mars), mais il fait l’impasse sur le CSI organisé ce week-end en Floride pour participer au concours de Corminboeuf, avec " Loriot XI CH ". Une bonne nouvelle pour les Brahier !

ET AUSSI…

" Deux Suisses-et-demi dans les cinq " dans le GP du CSI* de Vermezzo, puisque la victoire était pour le plus helvétique des Néerlandais, Rudi Wallerbosch, établi depuis plus de vingt ans au manège de Granges (SO), qui montait de surcroît la jument indigène " Conchita CH ", la 3e place pour Rudi Müller et " Mistery 3 ", la 5e pour Walter Gabathuler et " Locato S ".

A Brême, on a pris les mêmes et on a recommencé : victoire de Lars Nieberg et " Loreana " dans le GP de saut, succès de Martin Schaudt et " Weltall " dans le GP de dressage comme dans le Spécial.

A Corminboeuf, doublé de la jeune Hélène Delhaye et " Pella Z " en R3, malgré Jean-Maurice Brahier et Simon Broillet, triplé de Félix Graf, malgré Daniela Capoferri, et doublé aussi du jeune Loïc Sottas dans la première épreuve de style. Ce dernier est à bonne école puisque son père fut champion suisse de style… Et, dès vendredi, Corminboeuf accueille son international poneys.
S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!