Le Cavalier Romand
22.09.2004

de Barcelone à Saumur: saut, dressage, attelage



Au CSIO de Barcelone, la France a remporté la finale Samsung des Nations pour la seconde année consécutive. L’équipe de Jean-Maurice Bonneau est remontée de la 8e place (après la première manche) à la 2e, à égalité avec la Grande-Bretagne, au prix d’un bel effort et d’un sursaut d’orgueil. Il fallait ça pour résister aux Britanniques et aux Allemands, également candidats à la victoire finale. Les Allemands se sont imposés au Club du Campo, mais ce ne fut pas suffisant pour leur offrir mieux que la 2e place au général. " Ca s’est joué à un souffle, de justesse ", a suggéré Ulrich Kirchhoff, en remplaçant le drapeau des Tricolores par celui de son camp en conférence de presse. Une plaisanterie paraît-il modérément appréciée. Reste que le champion olympique ’96, déjà brillant à Aix-la-Chapelle, effectue un sacré retour au premier plan. Ne fut-il pas là le meilleur Allemand (4 + 0), avec René Tebbel ? Pia Luise Aufrecht (8 + 8) fut deux tons au-dessous. Quant à H. H. Engemann (8 + 0), il avait remporté le GP Longines, le vendredi soir, avec ce même Aboyeur W. Au général, la France devançait d’une courte tête l’Allemagne et de deux bonnes longueurs la Grande-Bretagne. Ludovic Leygue a remporté la Coupe de la Reine avec Diabolo du Parc, devant le Japonais Taizo Sugitani sur Lamalushi.
Les Suisses se suivaient à la queue leu leu : Céline Stauffer était 8e avec Félin Pierreville, Markus Fuchs 9e avec Granie 5 et Daniel Etter 11e avec Hermine d’Auzay. Nos quatre Helvètes n’avaient pas droit à la finale des Nations (l’année prochaine, peut-être…), mais ils se sont distingués en quelques occasions. Markus Fuchs a remporté une épreuve au chrono avec Royal Charmer, s’est placé 9e et 11e avec Granie, Beat Grandjean s’est classé 4e d’une épreuve aux points et Céline Stauffer était 7e de l’ouverture et 9e avec Lorifee Z.

Au CSI**** de Donaueschingen, Ludger Beerbaum (Goldfever) a remporté le Grand Prix " Riders’Tour " devant Marcus Ehning (Anka). Voilà qui rappelait étrangement l’ouverture des Européens ’03… Du beaume au cœur pour Beerbaum, qui devra se passer plusieurs mois de Gladdys’S, blessée à son retour de Calgary. Meredith Michaels Beerbaum était 3e et aucun Suisse dans les douze (une faute pour Beat Mändli et Oh Harry). En revanche, Steve Guerdat s’est classé 2e par équipe dans le Riders’ Tour avec le Team VDL, 3e d’une grosse épreuve au chrono (155 cm) avec Fortuna de Beuvry, 9e et 12e avec Isovlas Orchidee, Christophe Barbeau 5e et 8e avec Tijl vh P. , 6e d’une belle épreuve en deux phases (155 cm) avec Chatwin R et 9e d’une autre grosse avec Qerly Chin. Rangs 7 et 11 pour Beat Mändli, avec Candyboy et Oh Harry.

Au CSI** de Moorsele, Grégoire Oberson 4e d’une épreuve avec barrage sur Edesa’s Sir Lancelot. Tamara Schwaab classée.

A Corsier, Pierre Kolly a remporté le S1 avec Domani, devant Pierre Brunschwig montant Orient Express 4. Le barrage ne concernait que les deux Pierre…

En dressage, au CDI*** de Saumur, Marie-Line Wettstein s’est classée 2e du Grand Prix et 2e de la Kür avec Le Primeur. Seule la britannique Fiona Bigwood et Nector von Carelshof ont fait mieux. Birgit Wientzek Pläge était 6e de ce Grand Prix et bonne 3e du GP Spécial avec Sappalot, de retour au premier plan. La Bernoise s’est aussi classée 7e du St Georges avec Barolo IV, deux rangs devant Piroschka V. . Son mari Christian 6e de la Kür Inter I avec Grecco de Lully CH. Markus Graf 4e de cette Kür et 6e de l’Inter I avec Bandito II et 6e de l’Inter II avec Golden Knight (17e du GP). Eva Senn et Hans Staub plus discrets.

S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!