Le Cavalier Romand
01.10.2012

Championnats de Suisse d'attelage: 19e titre pour Werner Ulrich!

Le Bernois s'impose dans son jardin. Beat Schenk champion à 2, Eric Renaud à 1

Werner Ulrich Zoom sur « Werner Ulrich » (touche ESC pour fermer)

Que serait l'attelage à 4 suisse sans Werner Ulrich? On peut effectivement se poser la question, surtout après la - probable - retraite de Daniel Würgler, absent à Berne. Organisateur et compétiteur, Werner Ulrich (photo) a décroché son 19e titre national haut la main. Avec 133,97 pts, le Bernois a distancé son seul rival de niveau mondial, le jeune Allemand Michael Bräuchle (22 ans), 2e de ce Prix Bovay & Partenaires avec 156,46 pts. Toni Stofer, du Team Ufwind, était médaillé d'argent avec 182,07 pts, le Valaisan Jérôme Voutaz, épatant pour sa première saison au top, en bronze (203,30). A noter que ces deux médaillés-là mènent des franches-montagnes. Markus Zingg 5e.

A 2 chevaux, nouveau titre national (le neuvième!) pour Beat Schenk, de Wavre (NE), qui a triomphé avec 120,20 pts, devant Beat Auer (127,47) et Bruno Widmer (130,38). Oliver Brand au pied du podium pour 1 pt, Cyril Maret bon 6e avec 140,34 pts. Kay Richiger pointait au 16e rang (167,78).

A 1 cheval, le Neuchâtelois Eric Renaud, de Rochefort, a défendu victorieusement son titre national avec Malice CH (114,14). Le double médaillé mondial Michaël Barbey, en tête après le marathon, a reculé d'une place suite à la maniabilité (6,50 pts). Leo Risch était en bronze (126,44), lui aussi avec son cheval no 2 (chapeau!), Charlotte Vogel 4e, Lucie Musy Yerly, de Dompierre (FR) 5e, Mario Gandolfo, du Pâquier (NE) 6e, Katia Monnier-Maret, de Gingins, 7e (le jeune couple se tient, à un rang près!), le fils de Werner Ulrich Stefan 8e, Sébastien Bottelli 9e, Nicolas Brunner, de Sornetan, 11e. Moins de réussite cette fois-ci pour Lucie Musy Comune, 17e.

A 2 poneys, l'or va à Christof König, l'argent à Lea Schmidlin, le bronze à Yannik Scherrer. Sandra Chardonnens, 6e, et Marjorie Magnin, 7e, souvent devant, ferment cette fois-ci la marche. Il faut préciser que Marjorie Magnin a chuté sur le second obstacle du marathon. La Genevoise a été blessée gravement à une cheville, ce qui l’a obligée à subir une opération à Berne le jour même. Pas de mal pour les poneys ni pour le groom, fort heureusement. A 1 poney, Doris Schmid-Würgler s'impose devant Cedric Scherrer et Fredy Meyer.

W. S. et A. P.

S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!