Le Cavalier Romand
04.11.2013

Les Pays-Bas dominent les championnats du monde. Bonnes performances des Suisses.

Sandra Chardonnens Zoom sur « Sandra Chardonnens » (touche ESC pour fermer)
©www.fge.ch

Les championnats du monde poneys se sont disputés en France, à Pau, du 30 octobre au 3 novembre. Si les Pays-Bas ont remporté trois des quatre médailles d'or possibles (par équipe, attelage à 2 et à 4), les Suisses n'ont pas à rougir de leurs performances. Bien au contraire. 

Par équipe, les Helvètes ont pris la 6e place, alors que l'argent revenait à l'Allemagne, le bronze aux Hongrois. A 1 poney, le Hongrois Martin Holle a été le plus régulier sur les trois disciplines (dressage, marathon et maniabilité) et est monté sur la première marche du podium. La meilleure performance suisse est à mettre au compte de Cédric Scherrer, 12e du classement final et 5e de l'épreuve de maniabilité. Doris Schmid était 19e.

A 2 poneys, Ewoud Boom s'est paré d'or, alors que le Suisse Christof König a pris la 9e place. Pour son premier championnat du monde, la Romande Sandra Chardonnens (photo) s'est classée 15e du général et a surtout terminé sur une excellente performance en prenant le 3e rang de l'épreuve de maniabilité. 

Enfin, à 4 poneys, les meneurs qui ont dominé ont des noms bien connus! La médaille d'or est revenue à Bram Chardon, le fils d'Ijsbrand Chardon, l'argent à Jozsef Dobrovitz Jr, le fils du célèbre meneur hongrois. Une belle histoire de famille. L'avenir semble assuré. Seul Suisse en lice, Yannick Scherrer s'est classé 11e. 

M.S.

S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!