Le Cavalier Romand
29.06.2013

CICO d'Aix-la-Chapelle: Christopher Burton, pour une seconde et... pour la seconde fois

L'Australien et sa jument de 17 ans triomphent d'un souffle devant Sandra Auffarth et Opgun Louvo. Un refus hélas pour Felix Vogg

CHIO Aix-la-Chapelle, complet, Burton, Sandra Auffarth, Tina Cook, Felix Vogg Zoom sur « CHIO Aix-la-Chapelle, complet, Burton, Sandra Auffarth, Tina Cook, Felix Vogg » (touche ESC pour fermer)

Malgré la pluie, parfois battante, et un froid de canard, les milliers, voire dizaines de milliers de courageux, qui ont suivi ce samedi matin le cross du CICO*** d'Aix-la-Chapelle ne l'auront pas regretté. Le parcours (25 obstacles répartis sur 4 km) était sélectif et très technique, le sport d'une grande intensité et le suspens fou. Imaginez qu'une seule seconde sépare à l'arrivée le gagnant, Christopher Burton, de sa dauphine, Sandra Auffarth.

Programmer le cross en dernier lui donne sa place naturelle: la première! Tout le suspens, tout l'accent est ainsi mis sur l'épreuve de terrain, retransmise à la télé (à revoir dès 16h30 sur ARD), avec les meilleurs à la fin (ordre inverse du classement). Les puristes rétorqueront que le parcours de saut n'est ainsi plus le garde-fou qu'il est sensé être: on ose appuyer sur le champignon durant le cross, n'ayant pas à resauter le lendemain. C'est juste, mais comme ce cross se déroule sur une distance relativement réduite (4 km au lieu de 6 ou 7), cela n'est pas choquant.

Et on a bien assisté à un final palpitant, Sandra Auffarth échouant sur le poteau avec son excellent SF Opgun Louvo, en tête après le dressage et le saut. Il a manqué une seule seconde à l'Allemande, médaillée d'or et de bronze aux JO de Londres, pour triompher! 35,8 pts pour elle, contre 35,6 pts à l'Australien Christopher Burton, épatant avec sa fringante jument de 17 ans Holstein Park Leilani. Burton était aux anges: "Ma jument a été géniale, c'est fabuleux de gagner ici". Surtout que l'Australien s'était déjà imposé à Aix l'an passé, mais avec Under Discussion.

Michael Jung repêché!

Discussion autour du refus de Michael Jung et Sam dans le double de haies, placées en biais (no 16). Il semblait bien que ce soit un refus (pénalisé de 20 pts)... mais le jury discutait encore une heure après l'épreuve et le classement n'était toujours pas sorti. Sans le refus, c'était la 3e place avec 42,4 pts et c'est bien ce que les juges ont décidé. Suivaient l'Allemand Andreas Dibowski, 4e sur FRH Butts Leon (47,0) et l'Anglaise Tina Cook (photo), 5e sur Miners Frolic (50,8). Puis Dirk Schrade (joyeux anniversaire!) sur Hop and Skip et Michael Jung sur son jeune 9 ans Halunke FBW, ex aequo avec 51,8 pts et départagés par le cross, en faveur du premier.

Le jeune Suisse Felix Vogg se serait situé à cette hauteur-là sans un refus sur le 16b, le double de haies en biais également fatal à son prof Michael Jung. Dommage car il avait parfaitement monté les autres difficultés et notamment le très délicat "Rolex complex", le premier gué. Invité de dernière heure (mercredi matin seulement!), l'espoir suisse de 23 ans victorieux de la Coupe du monde 2012 s'est à nouveau montré au niveau des meilleurs avec Onfire (78,8 pts), même si ce refus lui coûte près de 30 pts (20 pts de pénalité et du temps perdu pour l'option lente). Beaucoup d'autres favoris ont essuyé un refus (Sara Algotsson-Ostholt, Jonathan Paget, Andrew Nicholson, Andreas Ostholt), voire même deux (ingrid Klimke, Andrew Hoy) ou l'élimination (trois Américains, par exemple).

Par équipe, nette victoire des Allemands (et là Michael Jung misait sur Halunke et les trois autres étaient au top, donc pas de discussion), devant les Britanniques, les Suédois, les Australiens et les Néo-Z.

A. P.

S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!