Le Cavalier Romand
25.08.2013

Européens de dressage: les juges prennent les mêmes dans la Kür…

Charlotte Dujardin s'offre un deuxième titre individuel avec Valegro. Et on retrouve Helen Langehanenberg sur la 2e marche, Adelinde Cornelissen sur la 3e.

Podium de la kür lors du championnat d'Europe d'Herning 2013 Zoom sur « Podium de la kür lors du championnat d'Europe d'Herning 2013 » (touche ESC pour fermer)
Podium de la kür lors du championnat d'Europe d'Herning 2013

A se demander pourquoi il y a deux titres individuels et deux jeux de médailles en dressage (imposés et libre) - question que l'on (se) pose régulièrement, d'ailleurs - puisqu'à Herning les juges ont à nouveau choisi le même trio de tête - il n'y avait pas photo, de toute façon - et dans le même ordre - on peut en discuter, mais… - ce dimanche dans la reprise libre en musique.
Le nouveau sacre de Charlotte Dujardin et Valegro ne souffre aucune discussion, dans la mesure où les champions olympiques ont déroulé une belle reprise, spectaculaire et énergique, pratiquement sans faute. Superbes doubles pirouettes! On ne comprend toutefois pas le 9,8 de moyenne donné par les sept juges pour la chorégraphie, la musique et l'interprétation. Avec 91, 250 %, Charlotte Dujardin battait son propre record, mais pas celui d'Edward Gal et Totilas en 2009 à Windsor. A propos de Totilas, Matthias A. Rath a encore différé son retour: pas cet automne, mais l'an prochain!
Helen Langehanenberg et son superbe Damon Hill ont fait quelques fautes (changements de pied, une transition piaffer-passage) d'où la 2e place avec 87,286%, mais on aime leur légèreté, leur harmonie. Le dernier enchaînement piaffer-trot allongé-arrêt sur une demi-longueur, pas simple! De beaux arrêts, un pas qui mérite 10, c'est rare aussi.
Adelinde Cornelissen a présenté une reprise assez propre avec Parzival (un piaffer raté, tout de même), mais sans originalité ni vraie prise de risques. On aurait dit un GP Spécial classique et la synchronisation avec la musique n'était pas parfaite. 86,393%, c'était bien payé, mais Edward Gal, 4e avec Glock's Undercover (84,911), petit bai spectaculaire mais qui n'avance pas, ne pouvait prétendre au podium avec quelques transitions ratées et des arrêts bradés.
Suivaient l'Allemande Kristina Sprehe, 5e avec le superbe Desperados FRH (81,875), et le Britannique Carl Hester, 6e avec Uthopia (81,696), qui espéraient sans doute davantage, mais ont fait des fautes lourdes de conséquences. Reportage complet dans notre numéro de septembre, qui sortira en début de semaine prochaine.
Alban Poudret

S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!