Le Cavalier Romand
10.08.2012

JO: Charlotte Dujardin parachève la domination britannique en dressage

Avec son beau Valegro, la jeune Anglaise triomphe avec légèreté et doigté. Mais certains votaient pour Adelinde...

Charlotte Dujardin et Valegro JO Zoom sur « Charlotte Dujardin et Valegro JO » (touche ESC pour fermer)
Charlotte Dujardin et Valegro JO

La jeune et décontractée Charlotte Dujardin (27 ans) est la première Britannique à triompher en dressage et Laura Bechtolsheimer parachève le triomphe en décrochant le bronze. Les Néerlandais et quelques autres auraient bien vu la No 1 mondiale Adelinde Cornelissen sur la première marche, mais les juges ont tranché et leur président, le Britannique Stephen Clarke, l'a résumé ainsi, de façon très spontanée: "La puissance et l'expérience étaient pour Parzival, la légèreté et l'harmonie plutôt en faveur de Valegro". 

L'or en équipe, l'or et le bronze en individuel, trois médailles pour les Sujets de Sa Majesté, les trois premières de l'histoire pour le dressage britannique! On aura une pensée émue pour la merveilleuse Jennie Loriston-Clarke qui avait ouvert la voie, bien avant que Laura Bechtolsheimer n'apparaisse. Ils étaient déjà champions d'Europe l'an passé (l'équipe et Carl Hester) et leur victoire par équipe ici n'aura fait que renforcer leur confiance. Et le phénomène!

Charlotte Dujardin et son superbe KWPN Valegro ont déroulé une reprise de rêve - la troisième en une semaine - avant de commettre un petit couac en toute fin de RLM, dans une transition galop - passage où l'étalon ne semblait plus quoi exécuter.  90, 089%: après le Grand Prix Spécial, un nouveau record olympique battu!

"Je m'étais cette fois-ci préparée sans Carl (ndlr: qui partait trois concurrents avant elle) mais je sentais ce qu'il voulait, cela faisait une semaine que l'on ne s'étaient pas quittés et on se connait bien!". Et d'ajouter: "Mon cheval n'était pas fatigué du tout, il tenait une forme incroyable. Il n'a que 10 ans et m'a offert trois programmes fantastiques".

Une faute dûe à la pression, à la déconcentration? Charlotte Dujardin sut en tout cas se rattraper avec brio, se reconcentrant immédiatement pour finir en beauté. Difficile de départager deux programmes aussi différents, deux couples aux qualités si différentes…. Vrai aussi qu'Adeline Cornelissen avait déroulé une RLM de grande qualité, "Une des meilleures de notre carrière", soulignera-t-elle en conférence de presse, un peu déçue, mais très fair-play. "Je n'ai pas vu les autres concurrentes, je ne peux rien dire sur le classement". 

Salinero tire sa révérence

Grâce à son passage et à son piaffer, toujours aussi spectaculaires, Mistral Hojris (17 ans), le solide alezan de Laura Bechtolsheimer, permit à la Grande-Bretagne de décrocher également la médaille, de bronze, mais Helen Langehanenberg l'aurait tout autant méritée avec son énergique et brillant Damon Hill. Sans une petite faute aux changements de pied, l'avantage aurait sans doute été à l'Allemande. Et ses compatriotes Dorothee Schneider, 7e avec Diva Royal, qu'elle doit hélas rendre après les JO et Kristina Sprehe, 8e avec Desperados (moins brillant qu'à Aix), n'étaient pas si loin.

Anky van Grunsven se plaça juste devant ces deux Allemandes, à la 6e place, pour les adieux de Salinero (18 ans) au public. La triplée championne olympique a sorti le grand jeu et pris des risques, à bon escient (une petite faute aux changements à 1 temps, c'est tout), mais cela n'a pas suffi. Pas sûr non plus que l'on revoie Ravel dans un grand championnat, il a paru émoussé et s'est contenté du 17e rang (sur 18).

Uthopia parut un peu fatigué et Carl Hester dut se contenter du 5e rang, mais le Britannique se sera consolé avec son titre par équipe ainsi que le triomphe de sa jeune protégée! 

A. P.

S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!