Le Cavalier Romand
07.08.2012

JO: les Britanniques encore, et en dressage, c'est historique!

L'or pour l'épatante Charlotte Dujardin, le brillant Carl Hester et la routinière Laura Bechtolsheimer: well done!

Hester,Dujardin,JO,Londres Zoom sur « Hester,Dujardin,JO,Londres » (touche ESC pour fermer)

En équitation comme dans beaucoup d'autres sports ces jours-ci à Londres, c'est la grande fête de l'Empire britannique! Et si en saut d'obstacles, le triomphe de Skelton et de ses pairs était le second de l'histoire après 1952 (!), en dressage, c'est une grande première. Les Britanniques avaient déjà 2% d'avance après le Grand Prix et ils ont confirmé cela ce mardi dans le GP Spécial, qui comptait pour la toute première fois aux JO pour le classement par nation.

Le fin et expérimenté Carl Hester a encore déroulé une superbe reprise avec Uthopia (photo), récoltant 80,571%. La multi-médaillée européenne et mondiale Laura Bechtolsheimer a consolidé l'avance avec son puissant Mistral Hojris (77,794%), assez chaud et 5e seulement au plan individuel (les juges auront apparemment du mal à leur attribuer un podium dans la RLM). La jeune et épatante Charlotte Dujardin, qui avait la lourde charge de conclure, l'a fait avec brio. Elle a encore obtenu le meilleur score du jour avec le superbe Valegro (83,286%). Bien joué! Sur le podium, elle est allée serrer Carl Hester, avec lequel elle s'entraîne, comme pour le remercier encore. Et, en conférence de presse, elle a dit tout ce qu'elle lui devait, elle qui commença par être sa groom. On vous racontera tout ça dans le "Spécial JO" du Cavalier Romand!

L'Allemagne, avec trois "néophytes" olympiques impressionnantes de calme, Helen Langehanenberg, brillante 4e avec Damon Hill (78,937%), Kristina Sprehe (qui a parfaitement géré un mini couac avec son brillant Desperados) et Dorothee Schneider, 6e avec Diva Royal - qu'elle devra rendre à sa propriétaire (elle l'a dit les larmes aux yeux et vous racontera tout ça aussi), a assuré l'argent, face à la Hollande, 3e avec Adelinde Cornelissen (2e avec Parzival, 81,968%), Edward Gal, 10e, et Anky van Grunsven, 12e seulement au classement, juste devant l'épatant Portugais Gonçalo Carvalho, brillant avec le Lusitanien Rubi. La triple championne olympique a battu un record de médailles olympiques, mais elle est entrée pour les médailles avec deux grooms tenant Salinero "collé serré" et elle est decendue de cheval avant le tour d'honneur, où bien peu de médaillés étaient ravis de défiler devant ces vibrantes tribunes. Après la RLM de jeudi, Salinero (18 ans) sera à la retraite. "Moi, je suis bien trop jeune pour faire comme lui", a répondu Anky à un journaliste un peu irrévérencieux. 

Alban Poudret

S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!