Le Cavalier Romand
17.03.2012

A Paris, Janika Sprunger les bluffe tous

Janika Sprunger Zoom sur « Janika Sprunger » (touche ESC pour fermer)
Janika Sprunger

Pour son premier Paris, la Bâloise s'adjuge une belle épreuve C'est son premier Paris, elle découvre quasiment la capitale et quand on lui a dit qu'elle allait monter dans ce majestueux Grand Palais, situé le long des Champs-Elysées, elle a eu du mal à le croire. Et pourtant elle y a bien sauté et même triomphé ce vendredi 16 mars, pour sa "première", et dans la grosse épreuve du jour qui plus est, une 150 cm comptant pour les Rolex Rankings. Janika, chapeau!

Face aux meilleurs cavaliers du monde, l'invitée surprise de dernière heure Janika Sprunger, une des benjamines qui fêtera ses 25 ans le 29 mai prochain, n'a fait aucun complexe et, partant la dernière, elle a même osé prendre tous les risques avec "JL's Komparse". Et malgré une ou deux frayeurs, notamment sur l'oxer no 6, attaqué très gros, ça a tenu! Janika Sprunger a obtenu la victoire pour 39 centièmes, devant le tenant de la Coupe du monde Rolex FEI Christian Ahlmann ("Lucky Lord") et l'Irlandaise désormais basée près de Paris - chez Edouard de Rotschild, au Haras de Meautry - Jessica Kürten ("Vincente"), 3e. Vous auriez dû voir la joie de Janika, celle de Charlotte, sa groom (française!), qui a eu droit à une grosse bise de sa cavalière en sortie de piste, celle d'Hansueli, le père, entraîneur et toujours international à 60 ans, ou encore celle de Georg Kähny, le propriétaire allemand des six chevaux internationaux de Janika.

Six chevaux dont ce "JL's Komparse", un gris de 11 ans acheté voici un an-et-demi en Italie et souvent victorieux sur 150 cm, notamment à Donaueschingen, à Liège et ici: "Il a une énergie incroyable, même en promenade, il veut toujours!" Dimanche, c'est le génial "Uptown Boy" qui sautera dans le GP Hermès. Beat Mändli était 11e grâce à un sans faute tranquille de "Watch me", tandis que Pius Schwizer ("Ulysse") et Steve Guerdat ("Nasa") commettaient deux fautes. Schwizer avait engagé "Carlina" dans la petite épreuve, histoire de la préparer pour  dimanche et il se classait 3e, seul homme parmi quatre amazones, la charmante Suédoise Malin Baryard-Johnsson, 1ère avec "H&M Tornesch" et brillante avec tous ces chevaux ces temps-ci, l'Australienne Edwina Tops-Alexander, 2e avec "Itot du Château", Pénélope Leprévost, 4e avec "Maestro de la Loge", et Athina Onassis de Miranda, 5e avec "AD Unaniem": motivées, les cavalières! Dans le fief d'Hermès, c'est assez logique, non?

Alban Poudret

S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!