Le Cavalier Romand
05.07.2012

A la France le Prix des Nations d'Aix-la-Chapelle, la Suisse 4e.

Emmenés par leurs deux dames, les Bleus triomphent. La Suisse, à 1 pt du podium, doit beaucoup à Paul Estermann et Castlefield Eclipse, à nouveau double sans faute!

Aix-la-Chapelle,PrixdesNations,France,Leprevost,Estermann Zoom sur « Aix-la-Chapelle,PrixdesNations,France,Leprevost,Estermann » (touche ESC pour fermer)

A la peine au début de ce circuit de la Super Ligue (7e sur 8 à mi-parcours), la France a pris une éclatante revanche ce jeudi soir à Aix et au bon moment, à moins d'un mois des JO. Et dire que les Bleus devaient se passer de Patrice Delaveau, le merveilleux étalon Orient Express boitant depuis ce matin et étant donc peut-être out pour les JO. Quant à Kevin Staut, il repose Silvana HDC et saute à La Clusaz…

Les 40'000 spectateurs et supporters accourus en dépit d'un temps plutôt pluvieux, ont pourtant cru que l'Allemagne, portée par Marcus Ehning et Christian Ahlmann, allait triompher, malgré la terrible contre-performance de Marco Kutscher avec Cornet Obolensky (16 + 16). Plus homogène, la France l'a finalement coiffée sur le poteau, triomphant ici comme en 2009 (la première année de Pénélope!). Ses deux dames, Pénélope Leprévost (photo, avec Mylord Carthago HN) et Eugénie Angot, ont été encore plus efficaces que Roger-Yves Bost et Olivier Guillon, mais aucun d'entre eux n'est sorti avec plus de 5 pts: chapeau!

La France remonte de la 7e à la 4e place au général et la Suisse est désormais 3e, derrière l'Allemagne (37 pts) et les Pays-Bas, à égalité de points avec nous (25,5 pts), mais avec une victoire (déterminante en cas d'égalité).

Estermann et une Eclipse pleine de lumière!

Chaque équipe a aussi vécu des hauts et des bas ce soir, des remises en question olympiques, la Suisse notamment. Au final, elle se classe bonne 4e et plus près des meilleurs que des derniers, mais elle le doit beaucoup à la (vraie!) paire Paul Estermann - Castlefield Eclipse, qui a sorti son troisième double sans-faute d'affilée après Rome et Rotterdam: un exploit rarissime et remarquable. Vous imaginez la joie d'Arturo Fasana! Ce soir, seules trois autres paires ont réussi deux tours sans faute.

De quoi assurer à Estermann une place dans le quatuor de base aux JO, sans doute, mais au détriment de qui? Steve Guerdat (qui n'est pas concerné par un remplacement) se passait volontairement de Nino des Buissonnets et Carpalo n'a pas démérité. Une faute au premier tour, deux barres au second, commises dans la dernière ligne, où le Jurassien eut à nouveau du mal à contenir la force de son prometteur crack. ça viendra!

Pius Schwizer et Carlina IV ont laissé une impression mitigée au premier tour. La faute sur la rivière était pour le cavalier, qui l'attaqua de biais et en chassant trop, la faute sur le dernier oxer pour elle. Ils se reprirent superbement ensuite, signant un sans-faute qui faillit permettre à la Suisse de souffler la 3e place à l'Irlande. On attendait une telle réaction - réhabilitation du Lucernois après les contre-performances de St Gall.

Muff gagne... et perd!

Promu ouvreur, Werner Muff (qui avait remporté en lever de rideau un Barème C avec Osiris du Goyen) ne s'est pas montré sous son meilleur soir, commettant déjà deux fautes au premier tour, dans la dernière ligne, avec un Kiamon moins bondissant qu'à St Gall. On espérait un sursaut du Lucernois dans la seconde manche, mais ce fut tout le contraire: 12 pts! Son imposant alezan semblait lourd et apathique. De quoi remettre en question sa place aux JO? Attendons le GP de ce vendredi et le Grand Prix Rolex, dimanche, et éventuellement le CSIO de Suède à Falsterbo avant de faire trop de considérations olympiques, mais Estermann et sa géniale juju méritent en tout cas leur place dans le quatuor de base.

Alban Poudret

  

S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!