Le Cavalier Romand
14.12.2013

Blog des cavaliers: Patrice Delaveau revient sur sa magnifique 2e place dans le Défi des Champions au CHI de Genève

Patrice Delaveau et Lacrimoso HDC dans le Défi des Champions Zoom sur « Patrice Delaveau et Lacrimoso HDC dans le Défi des Champions » (touche ESC pour fermer)
Patrice Delaveau et Lacrimoso HDC dans le Défi des Champions

« Aujourd’hui, j’ai participé à deux épreuves, celle des combinaisons à 14h00 et le Défi des Champions ce soir. Dans la première, Ornella Mail a fait une petite faute. C’est dommage, car elle sautait vraiment bien. C’est de ma faute, je l’ai trop laissée faire son cinéma et elle s’est un peu couchée à l’intérieur. Je lui ai trop fait confiance. Du coup, je suis venu trop près et j’ai fait une petite faute, que je prends entièrement à mon compte. J’étais un peu déçu car elle ne méritait pas de faire quatre points. C’était vraiment une bonne épreuve pour elle, mais c’est le jeu. (ndlr : Patrice Delaveau avait remporté cette épreuve l’an dernier avec Lacrimoso.)

Par contre, dans le Défi des Champions de ce soir, je suis vraiment très content de Lacrimoso. Il a sauté de manière parfaite au premier tour et il a beaucoup donné au barrage. En fait, j’ai perdu l’épreuve entre le double de droits et l’oxer aux couleurs de Rolex. Je n’ai pas pu reprendre l’intérieur pour faire six foulées. Mais je n’ai pas grand-chose à me reprocher. Kent Farrington est très fort et en forme, il a déjà gagné hier. Il est imprenable. Je suis donc très satisfait, d’autant que je n’ai pas tout demandé à Lacrimoso,  puisqu’il disputera le Grand Prix demain. Peut-être que ce n’est pas la meilleure préparation pour cette épreuve, mais je ne l’ai pas non plus mis dans le rouge. J’ai quand même bon espoir pour demain, le cheval me paraît très en forme. C’est un cheval jeune, plein de sang, qui est au sommet de sa forme en ce moment.

J’ai travaillé Orient ce matin. Il était bien, mais après ce qui s’est passé hier (ndlr : un stop au barrage, lire news de vendredi), je ne veux pas prendre le risque de refaire un mauvais parcours. Il y a peut-être quelque chose qui le dérange ; je reste donc très prudent et j’ai décidé de ne pas sauter avec lui demain.

Au programme demain pour moi : le Grand Prix Rolex.»

Patrice Delaveau et sa facétieuse Ornella Mail Zoom sur « Patrice Delaveau et sa facétieuse Ornella Mail » (touche ESC pour fermer)
Patrice Delaveau et sa facétieuse Ornella Mail

S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!