Le Cavalier Romand
05.02.2012

Bordeaux: Staut triomphe, Ehning s'impose, Guerdat 3e.

Le Français offre une victoire au public dans le GP Coupe du monde Rolex FEI, l'Allemand gagne l'autre GP, mais…

Kevin Staut et Silvana Zoom sur « Kevin Staut et Silvana » (touche ESC pour fermer)
Kevin Staut et Silvana

Deux vrais beaux Grands Prix ce week-end à Bordeaux. Curieusement, dans le Sud-Ouest, on commence par le dessert avec le GP Coupe du monde Rolex FEI le samedi soir - grâce à une dérogation «historique» accordée par la FEI - mais cela a ajouté un côté festif et prolongé la bastringue après la superbe victoire de Kevin Staut avec Silvana Haras des Coudrettes. Depuis que sa jument lui est acquise (elle devait être vendue à l'étranger, avant d'être rachetée par le Haras des Coudrettes), Kevin Staut savoure encore plus chaque moment avec elle et surtout des moments de grâce comme hier où la grise a survolé le barrage, avalant le dernier, l'oxer Rolex, de façon incroyable.

A l'arrivée, une demi-seconde d'avance sur Itot du Château et l'Australienne Edwina Tops-Alexander, à nouveau dans le trio de tête avec le génial petit Itot du Château, et plus d'une seconde sur Quarco de Kerambars et l'étonnant Belge Rik Hemeryck, le vainqueur surprise (et exaequo) du Saut Hermès 2011. Denis Lynch et Malin Baryard Johnsson étaient sans faute aussi jusqu'au bout. Marcus Ehning, 6e avec Plot Blue, aurait pu souffler la 3e place, voire plus car il ralentit l'allure après sa barre, sans une faute en début de barrage.

 

Nino des Buissonnets impressionnant

 

Ehning, on allait le retrouver ce dimanche au barrage du Grand Prix Land Rover de la Ville de Bordeaux, en selle sur l'adorable petite Sabrina, déjà victorieuse vendredi. Et l'Allemand réédita l'exploit, s'imposant avec un beau double sans faute, devant Pénélope Leprévost, 2e avec Maestro de la Loge, déjà 2e du Défi des Champions à Palexpo, sa première grosse épreuve.

Steve Guerdat, 3e avec Nino des Buissonnets, aurait mis tout le monde d'accord sans une petite touchette à l'entrée du double. 

J'ai fait une erreur d'équitation, c'est tout, mon cheval méritait de gagner, pas moi!

dur avec lui-même le Jurassien lors de la conférence de presse!

Steve Guerdat aurait battu tout le monde de plus d'une seconde, mais il pouvait surtout se réjouir des beaux parcours de Nino ici, déjà sans faute vendredi soir. Le parcours de dimanche passé est déjà oublié et Steve Guerdat a bien deux cracks «olympiques» (deux S. F., sans compter Jalisca!), car Nasa n'a fait qu'une barre samedi soir et à nouveau laissé une excellente impression. 

«J'ai à nouveau eu un super sentiment avec elle, c'est top, elle ne me déçoit jamais!».

Steve Guerdat garde de surcroit sa 6e place au classement général de la Rolex FEI World Cup et Pius Schwizer, 8e, n'est dépassé que par Ludger Beerbaum. Nos deux leaders suisses seront bien en finale, en principe seuls à moins d'un exploit de Janika Sprunger à Göteborg (?).

En revanche, Pius Schwizer ne semble plus avoir la frite ces temps-ci. 8 pts samedi soir avec Carlina IV, 8 pts ce dimanche avec Ulysse, ses deux cracks ne sortent plus de sans faute. Seule satisfaction, les 5e et 6e places de Powerplay dans les petites.

A. P.

S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!