Le Cavalier Romand
02.11.2012

CHI-W de Lyon: Steve Guerdat remporte la pré-qual Coupe du monde avec Jalisca Solier. Victoire aussi pour Pius Schwizer.

Encore un beau succès pour le Jurassien avec sa merveilleuse jument! Les Suisses frappent fort d'entrée de jeu!

Steve Guerdat, Jalisca Solier, Lyon, Pius Schwizer Zoom sur « Steve Guerdat, Jalisca Solier, Lyon, Pius Schwizer » (touche ESC pour fermer)

Steve Guerdst et Jalisca Solier (photo), c'est un vrai couple, harmonieux, et toujours un régal de les voir ensemble en piste. Comme ce vendredi à Lyon, dans la grosse épreuve du jour, pré-qualificative pour le GP Coupe du monde de dimanche, dotée de 57'500 Euros et comprenant 12 obstacles et 14 efforts placés par l'Allemand Frank Rothenberger. Toujours très en forme à 15 ans, Jalisca Solier aligne encore les épreuves dans de grosses épreuves comptant pour les Rolex Rankings: St-Gall et Cannes, ce printemps, Dublin cet été, Lyon aujourd'hui, une sortie en CSI sur deux environ se solde par une belle victoire!

Steve Guerdat, qui a laissé Nino des Buissonnets au repos ce week-end, devançait une fois de plus le gratin mondial, l'Allemand Christian Ahlmann, 2e à une bonne seconde avec Aragon, le Néerlandais Marc Houtzager, 3e avec Tamino, Marco Kutscher, 4e avec son Cornet Obolensky Cristallo, l'Australienne Edwina Tops-Alexander, 5e, et cie. Seul le Normand Patrice Delaveau eût été plus rapide avec sa pétulante Ornella Mail, mais il fit la faute sur le dernier. Le nombreux public s'était-il montré trop démonstratif?

No 1 mondial la semaine prochaine?

Voilà qui augmente encore un peu plus les chances de voir Steve Guerdat no 1 mondial la semaine prochaine: tout se jouera dimanche, dans un Grand Prix que le champion olympique avait remporté en 2008 avec Trésor et où il était 3e l'an passé avec Nino!

4 pts sur ce gros parcours pour Beat Mändli avec son bon Louis, victorieux du GP de Lyon en 2009, 8 pts pour Pius Schwizer avec Powerplay, un tour à oublier (ça arrive!) pour Paul Estermann avec Castlefield Eclipse, qui a refusé le mur (troué!) no 3 et parut un peu inquiète sur la suite du parcours.

"C'est sympa de gagner ici"

En lever de rideau, Pius Schwizer avait gagné une bonne épreuve au chrono (150 cm) avec Verdi III, devant l'Italien Emanuele Gaudiano montant Cocoshiyrsky, un autre Cornet Obolensky et l'Ukrainienne Katharina Offel sur Fidji Island. "C’est toujours sympa de gagner ici, c’est un super concours ; c’était une épreuve difficile, mais bon, c’est toujours un peu d’argent de rentré!", a dit Pius Schwizer. Là, Paul Estermann était 8e avec Maloubet du Temple (Arturo Fasana, présent, était heureux) et Steve Guerdat 10e avec Chips VI, autre monture d'Yves G. Piaget, sans faute également. Bien entourés, avec Rolf G. Bengtsson, 9e, et Kevin Staut, 11e, les Suisses!

Enfin, Ben Maher a enlevé le petit tour avec Vadeline. Pius Schwizer était alors 8e avec Coolgirl. Bonne journée pour les Helvètes!

A. P.

S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!