Le Cavalier Romand
02.07.2013

CHIO Aix-La-Chapelle : le Grand Prix pour Nick Skelton et une magnifique 2e place pour Janika Sprunger

La Suissesse Janika Sprunger a bluffé les 49'000 spectateurs du CHIO d’Aix-La-Chapelle en ne s’inclinant que devant l’immense Nick Skelton et son génial Big Star. La lutte a été belle : le million de dotation du GP et le million promis pour la victoire du Rolex Grand Slam (trois victoires à Aix,Calgary et Genève) a motivé les troupes.

Janika Sprunger et Palloubet d'Halong Zoom sur « Janika Sprunger et Palloubet d'Halong » (touche ESC pour fermer)
Janika Sprunger et Palloubet d'Halong

C’est au terme de deux manches et un barrage – 40 efforts – que le vainqueur du Grand Prix Rolex d’Aix-La-Chapelle a été désigné. Le Britannique Nick Skelton est le seul à avoir bouclé ses trois tours sans pénalité avec un Big Star impérial.

C'est une légende qui triomphe dans ce GP, doté d’un million d’euros. Nick Skelton avait auparavant déjà inscrit son nom au palmarès de ce Grand Prix à trois reprises en 1982, 1987 et 1988.  Et dire que la jeune Janika Sprunger, sa dauphine, n’était même pas encore née lors de la première victoire du Britannique…
La Suissesse a commis une faute au barrage avec son Palloubet d’Halong grandiose de bout en bout.  Elle a joué le jeu en partant en numéro un et en prenant les risques. La Bâloise a démontré qu’elle faisait partie des meilleurs du monde en déroulant des parcours de rêve. La grande classe !
Le Français Patrice Delaveau complétait le barrage et le podium avec Orient Express, un fils de Quick Star, tout comme le cheval vainqueur. C’est une belle manière pour Patrice Delaveau de prendre sa revanche sur 2012. En effet, c’est le matin du Prix des Nations de l’an passé que son crack s’était blessé, le laissant hors du circuit durant 6 mois et passant à côté des Jeux Olympiques. Une bien belle manière pour le talentueux Normand de revenir en terre allemande.

Mis à part Daniel Deusser, qui déroulait deux parcours exempts de faute d’obstacles, mais piégé par le temps, 4e, les Allemands n’étaient pas aux avant-postes.

Steve Guerdat en démonstration

Steve Guerdat voulait inscrire son nom au palmarès de ce prestigieux GP. Il avait d’ailleurs « économisé » Nino : pas de Coupe des Nations, tout comme Palloubet d’ailleurs. Toutefois, c’est une faute sur l’obstacle n°5 de la première manche qui lui a enlevé toutes ses chances. Il termine à une belle 5e place après avoir survolé tous les autres obstacles, y compris dans la seconde manche avec le chrono le plus rapide, devançant Ludger Beerbaum (Chiara). 

Un beau vainqueur pour la première du Rolex Grand Slam of Showjumping

Ce Grand Prix, une légende dans les sports équestres, remporté par une légende, le scénario a été idéal pour la première du Rolex Grand Slam. Aix-La-Chapelle était la première étape de ce nouveau grand chelem crée par Rolex et toutes les pointures du saut d’obstacles s’étaient donnés rendez-vous sur la piste de la Soers pour ce nouveau challenge. Avec la victoire de Nick Skelton, la possibilité de décrocher les trois victoires et le prize-money qui va de pair semble donc accessible. Nick Skelton fera-t-il le trajet à Calgary en septembre ? Très certainement…

Retrouvez le compte-rendu et des interviews de cet intense week-end dans votre prochain Cavalier Romand.

Nick Skelton et Big Star Zoom sur « Nick Skelton et Big Star » (touche ESC pour fermer)
Nick Skelton et Big Star

S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!