Le Cavalier Romand
06.07.2012

CHIO d'Aix-la-Chapelle: troisième succès majeur pour Steve Guerdat ici

En selle sur Ferrari, déjà victorieux de ce GP en 2010, le Jurassien s'impose avec brio. Quatre Suisses parmi les sept premiers: superbe! Et la video des deux leaders!

Aix-la-Chapelle,Guerdat,Sprunger Zoom sur « Aix-la-Chapelle,Guerdat,Sprunger » (touche ESC pour fermer)

Les 30'500 spectateurs accourus en ce vendredi ensoleillé sur la Soers (la veille au soir il y en avait 44'000!) pour suivre le Grand Prix de Rhénanie-Westphalie ont retenu leur souffle devant l'audace de Steve Guerdat, franchement imbattable  avec Ferrari (photo), ce fils de Furioso II, très prés du sang et réactif, propriété d'Yves G. Piaget. "On était 19 (sur 51) au barrage, j'ai donc pris tous les risques, du premier au dernier obstacle et j'ai coupé un peu plus court que les autres sur le vertical afin d'aborder la dernière ligne en avance", a résumé Steve Guerdat, ravi, lors de la conférence de presse.

A l'arrivée, le Jurassien basé à Herrliberg comptait plus d'une seconde d'avance sur l'Allemand Hans-Dieter Dreher, déjà 2e mardi et 2e du GP de Monaco samedi dernier avec son étalon Embassy II. "Aix-la-Chapelle m'a révélé l'an passé et ce concours me porte chance", a lancé Dreher, qui monte pour le Bâlois Hans Brändlin. Les Américaines Laura Kraut, 3e avec l'olympique Cedric (qui avait fait un refus bien surprenant mercredi et a été écarté de la sélection pour Londres, lui le no 1 du team en or à Hongkong), et Lauren Hough, 4e avec Blue Angel, n'avaient pas trainé non plus. Nick Skelton, piégé sur le dernier oxer avec Big Star, victorieux mercredi et prévu pour les JO, n'aurait pu aller aussi vite que le bolide Ferrari!

Eclipse au repos?

Si Ferrari était déjà victorieux de cette épreuve en 2010, il s'agit même du troisième succès majeur de Steve Guerdat ici, dans le temple du saut d'obstacles puisque Jalisca Solier, 5e et 8e ici cette semaine et en lice demain samedi dans la grosse épreuve, s'était aussi imposée ici en 2010.

Trois autres Suisses figuraient encore parmi les sept premiers, Janika Sprunger, qui joue chaque fois la gagne et ne concédait avec son puissant Uptown Boy que deux secondes-et-demie à Guerdat, Werner Muff, qui a su réhabiliter son bon Kiamon, si décevant la veille dans le Prix des Nations, et Pius Schwizer, 7e avec Verdi III. Paul Estermann reposait sa géniale "Castlefield Eclipse" et si on lui donne quelques garanties pour les JO (il est toujours réserviste!) il ne la montera plus du week-end. A suivre!

Lantinus disqualifié pour hypersensibilité

La Suisse a crû un instant bénéficier de la disqualification pour "hypersensibilité" de Lantinus, le crack de l'Irlandais Denis Lynch, 1er du GP ici en 2009, et remonter à la 3e place du Prix des Nations, mais le crack n'est interdit que pour la suite du concours, la punition n'est pas rétroactive. Et s'il n'y a pas de "preuve de manipulation", ce n'est pas la première fois (JO de Hongkong, Rio) que cette paire à de tels soucis.

A. P.

Admirez le comparatif entre les deux premiers du barrage réalisé par RB Presse: très instructif!

http://youtu.be/fugJP84vP54

S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!