Le Cavalier Romand
30.12.2012

CSI-W de Malines : Deux Suisses au barrage de l’étape Coupe du monde

Double sans-faute avec sa belle Nasa, Steve Guerdat a pris une très bonne 5e place. Pius Schwizer était 9e avec Verdi. La victoire est revenue au fin cavalier suédois Henrik von Eckermann, basé chez Ludger Beerbaum, et qui montait sa géniale Gotha FRH.

Steve Guerdat portrait Zoom sur « Steve Guerdat portrait  » (touche ESC pour fermer)
Steve Guerdat portrait

C’est à Malines, en Belgique, que se courait ce week-end la 8e étape de la Coupe du Monde Rolex et le Suédois Henrik von Eckermann a ébloui par sa prestation avec la Gotha FRH de son patron, Ludger Beerbaum. Neuf cavaliers s’étaient qualifiés pour le barrage et parmi eux, deux Suisses : Steve Guerdat et Pius Schwizer. Le Jurassien rééditait un parcours sans-faute avec sa délicate mais brillante Nasa et décrochait ainsi le 5e rang final, il engrange donc de précieux points pour la finale. Quant à Pius Schwizer, il ne pouvait éviter deux fautes de Verdi III, vainqueur de l’étape de Lyon en octobre dernier, et devait se contenter du 9e rang.

Le talentueux cavalier des écuries Beerbaum, Henrik von Eckermann, a su maîtriser avec brio sa nouvelle monture Gotha afin d’accrocher sa première victoire dans le circuit Coupe du monde. Il devançait le surprenant Belge François Jr Mathy sur D’Atlantique Royal, qui était l’ouvreur de ce barrage et a su mettre la pression sur ses concurrents. Au 3e rang suivait à nouveau un Suédois – deux Suédois dans les trois premiers et sans Bengtsson, chapeau ! – Jens Fredricson et son vaillant petit Lunatic, qui avait déjà 22 points au classement Coupe du Monde. Laura Renwick et Oz de Brève finissaient aussi sans-faute et comme elle était plus rapide que Steve Guerdat, elle s’emparait du 4e rang.

Le Français Kevin Staut était 6e avec Estoy Aqui de Muze, une jument de 8 ans très prometteuse, avec laquelle il commettait une faute au barrage. Une faute aussi pour Jos Lansik et Cavalor Valentina van’t Heike et le 7e rang. Simon Delestre commettait deux fautes avec Valentino Velvet et prenait le 8e rang.

Janika Sprunger, la 3e représentante suisse qui avait fait le déplacement en Belgique, faisait deux fautes avec Palloubet d’Halong.

Dans les autres épreuves, François Jr Mathy avait déjà signé une belle performance en s’adjugeant la victoire du Masters (samedi soir) devant Steve Guerdat qui avait misé sur le puissant Chips V, déjà gratifié de beaux classements depuis le début du concours (voir news précédente).

O.K.

S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!