Le Cavalier Romand
31.12.2017

CSI-W de Malines: Harrie Smolders finit « son » année en beauté, Eckermann aussi, Ludger Beerbaum hélas à l’hôpital

Le Hollandais basé en Belgique s’impose dans le GP Coupe du monde de Malines devant le Suédois Eckermann, les Suisses non classés, Ludger Beerbaum se fracture l’épaule.

Henrik von Eckermann,Harrie Smolders,Mechelen Zoom sur « Henrik von Eckermann,Harrie Smolders,Mechelen » (touche ESC pour fermer)
Henrik von Eckermann, 1er à Göteborg et cette fois 2e à Malines, prend les commandes du circuit Coupe du monde

Il est no 5 mondial, mais il n’est plus très loin du trio de tête, ni même des sommets (quoique, Kent Farrington semble intouchable), et il vient en tout cas de réussir sa plus belle année, couronnée encore ce 30 décembre par une victoire en Coupe du monde à Malines (BEL), pas très loin des écuries d’Axel Verlooy, où il travaille depuis longtemps. Harrie Smolders a fait une démonstration ce samedi au barrage avec Zinius (13 ans), victorieux du CS Geneva Classic voici quinze jours.

Le Hollandais a battu d’une bonne demi-seconde le Suédois Henrik von Eckermann, 2e avec Mary Lou et 2e d’une étape Coupe du monde pour la troisième fois depuis octobre. Du coup, Eckermann prend les commandes de la ligue européenne devant Kevin Staut, 14e aujourd’hui avec Silver Deux de Virton HDC, Edwina Tops Alexander, absente, Daniel Deusser, 4e avec Cornet d’Amour et 4e au général, Steve Guerdat, absent, 5e au général, et Roger-Yves Bost, étonnamment prudent 5e ici avec Sangria du Coty. De fait, le Français visait d’abord la qualification en finale, à Paris, et avec 42 pts ça semble désormais fait (il ne reste plus que 4 étapes sur 13 et 18 cavaliers se qualifient).

On notera encore la 3e place de Lorenzo de Luca avec Halifax, l’Italien étant sacré meilleur cavalier du concours, ou la 6e de Christian Ahlmann avec Taloubet Z (17 ans). Pas de réussite pour les Helvètes. Une barre sur l’oxer 10 précédant le triple pour Paul Estermann, 21e avec Lord Pepsi, une faute dans chaque combinaison (8 pts) pour Romain Duguet, 27e avec Twentytwo des Biches et qui aura bien du mal à se qualifier pour une finale qui lui avait tant réussi en avril dernier (2e). Vendredi soir, Estermann était 8e avec Curtis Sitte de l’autre GP, gagné par Niels Bruynseels sur Gancia de Muze.

Un Kaiser très stoïque

Le coup le plus dur, c’est la chute de Ludger Beerbaum. Au terme d’un tour à 8 pts de Chacon, le champion allemand ne réussit pas à reprendre son cheval qui voulait encore sauter le double à l’envers. Il fit tout pour lui éviter de franchir le second élément (un oxer!) à l’envers et, en bifurquant, il chuta lourdement. Résultat selon l’excellent site studforlife: fracture ouverte de l’épaule! Le Kaiser fut pourtant si stoïque et courageux durant les minutes qui précédèrent sa sortie sur une civière… Tous nos voeux de bon rétablissement l’accompagnent.

Alban Poudre

S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!