Le Cavalier Romand
25.01.2013

CSI-W de Zurich: Ehning s'adjuge le Grand Prix Rolex devant deux Suisses!

Avec sa Küchengirl, le génial allemand devance Jane Richard-Philips, souriante 2e, et Paul Estermann, 3e. Steve Guerdat s'impose lui avec Carpalo.

CSI-W de Zurich, Ehning, Jane Richard Philips, Paul Estermann, Steve Guerdat Zoom sur « CSI-W de Zurich, Ehning, Jane Richard Philips, Paul Estermann, Steve Guerdat » (touche ESC pour fermer)

Déjà deux fois victorieux de ce Grand Prix Rolex du vendredi à Zurich avec For Pleasure (2000 et 2004), sans parler (encore!) de ses trois succès ici le dimanche, Marcus Ehning a triomphé ce vendredi soir avec Noltes Küchengirl, gagnante du GP Coupe du monde Roles FEI en 2011. On parlera donc du sacre d'un cavalier et d'une jument habitués aux honneurs, ici comme ailleurs.

Sacrée surprise, en revanche, que la spectaculaire 2e place de Jane Richard Philips et Pablo de Virton, qui fait des bonds incroyables mais peut aussi se désunir, comme à Bâle voici quinze jours. Ici, ce Pablo, déniché à la fin de ses 4 ans en Belgique, a survolé le premier tour de façon incroyable et la cavalière d'Evilard, basée depuis de nombreuses années à Vinovo, près de Turin, a sagement joué la prudence au barrage. Et cela a failli lui rapporter encore plus gros!

Paul Estermann, 3e avec la bonne Castlefield Eclipse des Fasana, complètait le trio de tête. Piégé par l'avant-dernier obstacle, le Lucernois nourissait forcément quelques regrets, car son chrono était plus rapide de 2 secondes "J'ai pris trop de risques en tournant sur le vertical, ma jument était un peu sur l'épaule, mais ça aurait aussi pu le faire, dommage!". Sergio Alvarez Moya était 4e avec Carlo, l'Anglaise Laura Renwick 5e avec l'infatigable SF Oz de Brève, Jeroen Dubbeldam 6e avec Quality Time. Rang 9 pour Pius Schwizer et Coolgirl.

Steve Guerdat s'impose avec Carpalo
De son côté, Steve Guerdat tentait l'expérience avec son jeune gris Clair II - son premier GP- et on y a cru jusqu'à l'avant-dernier, le triple, qui a fait un peu trop de fautes (pas très comfortable à monter, cette combinaison!). Le Jurassien avait, en revanche, remporté une belle épreuve de 145 cm comptant pour le classement mondial avec Carpalo, afiné et plus élégant, déjà 5e d'un GP à La Corogne, et il misera sur Nino (très joyeux aujourd'hui) ce dimanche (à suivre sur RTS2). Si l'on ajoute que Niklaus Rutschi était 2e avec BB Ulina et que Werner Muff (Osiris de Goyen) avait gagné l'ouverture devant Pius Schwizer (Ulysse) et Paul Estermann (Naïade d'Auvers), on dira que les Suisses ont commencé en fanfare. Oder?

Alban Poudret

S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!