Le Cavalier Romand
28.01.2012

CSI-W de Zurich: avec Nasa, Steve Guerdat est sur orbite

Le Jurassien remporte là son deuxième Grand Prix… en deux tentatives avec sa nouvelle jument

Steve Guerdat et Nasa au CSI de Zürich 2012 Zoom sur « Steve Guerdat et Nasa au CSI de Zürich 2012 » (touche ESC pour fermer)

Le 24e CSI - et 3e CSI-W - de Zurich a commencé en fanfare, par un exploit unique en son genre, réussi par un Suisse - et un Zurichois d'adoption! - de surcroît, Steve Guerdat, qui gagne là son deuxième Grand Prix en… deux tentatives seulement avec Nasa! L'ex jument SF (par Cumano) de Niels Bruynseels n'est en effet dans ses écuries que depuis fin novembre, et elle avait triomphé au CHI-W de Genève dans ce qui était leur tout premier Grand Prix ensemble, la pré-qual Coupe du monde. Et voilà qu'ils remettent ça ici à Zurich dans le Grand Prix Rolex: phénoménal!

De sacrées émotions pour lui comme pour les 10'000 spectateurs du Hallenstadion. Et un beau cadeau aussi pour le mécène qui a acquis cette fille de Cumano pour le Jurassien, le Zurichois Urs Schwarzenbach. Voilà Steve Guerdat avec deux ou trois atouts olympiques et un moral au beau fixe: 2012 s'annonce bien!

Dimanche, Steve Guerdat sellera Nino des Buissonnets, autre phénomène. Et le Jurassien installé tout près de Zurich, 4e au provisoire de la Rolex FEI World Cup, de préciser:

"Je vais laisser Nasa au repos ce week-end, car je veux la monter samedi soir prochain en Coupe du monde à Bordeaux".

Histoire d'avoir deuxatouts en vue de la finale de la Coupe du monde Rolex FEI, mi-avril à den Bosch. Voilà qui promet aussi.

Là où on attendait le no 1 mondial Rolf-G. Bengtsson, 5e avec Casall la Silla, c'est l'ex no 1 Kevin Staut qui a pris la 2e place avec Silvana HDC. Le Français a rendu un bel hommage au vainqueur:

"Steve méritait de toute manière de gagner, il était le seul sans faute et le plus rapide de tous, il nous avait déjà épaté avec cette jument à Genève, c'est fantastique. Et moi je suis déjà bien payé, car finir 2e avec une faute, c'est devenu rare ces temps-ci!"

Tout sourire et détendu à la conférence de presse, Kevin Staut a semblé particulièrement heureux et serein. Lui aussi fait là un joli clin d'oeil au Haras des Coudrettes, nouveau propriétaire de la jument. Il a du reste redit toute sa reconnaissance envers le Haras et aussi envers Patrice Delaveau (lui-même bien malheureux avec Ornella Mail, méconnaissable par rapport à son festival de Bâle, très "jument" (elle foyait beaucoup de la queue), totalisant16 pts).

La Suédoise Malin Baryard-Johnsson, 3e avec H&M Rêveur de Hurtebise, complétait le trio de tête avec grâce, le Brésilien Alvaro de Miranda Neto, le héros de Genève, pouvant déjà être heureux de sa 4e place, lui qui avait frôlé la chute en prenant des risques insensés sur son bon AD Ashleigh Drossel Dan. Son épouse, Athina Onassis, a épaté, se classant 8e avec un point de temps dépassé (pour 4 centièmes!) avec AD Unaniem. Dimanche, la fortunée cavalière grecque disputera son premier GP Coupe du monde, le jour de son 27e anniversaire… Elle n'est pas la seule à attendre ce jour avec impatience!

En lever de rideau, Beat Mändli avait gagné une jolie épreuve sur 145 cm avec Una Traviatta. Rolf-G. Bengtsson était 2e avec Carusso La Silla, Martin Fuchs 7e avec Lalik, Werner Muff 9e avec Never Last, Steve Guerdat 10e avec Carpalo, son autre nouveau cheval, et Niall Talbot 12e avec Nicos de la Cense, sans faute aussi. Dans la petite (135 cm), succès de Guy Williams (Djakarta), devant Luca Moneta, et 4e rang pour Werner Muff (Osiris du Goyen)

Alban Poudret

S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!