Le Cavalier Romand
13.01.2013

CSI de Bâle: Schwizer et Ahlmann gagnent

Le Suisse remporte la chasse avec Ulysse, le No 1 la grosse épreuve du samedi. GP ce dimanche en entier sur RTS2

Pius Schwizer, Christian Ahlmann, CSI de Bâle Zoom sur « Pius Schwizer, Christian Ahlmann, CSI de Bâle » (touche ESC pour fermer)

Relativement effacés depuis jeudi au CSI 5 étoiles de Bâle, les cavaliers suisses se sont bien repris samedi, notamment dans le parcours de chasse, où ils ont pris quatre des cinq premiers rangs. Leur audace a payé. Le seul à rivaliser avec Pius Schwizer (photo), victorieux avec l'infatigable Ulysse (16 ans), Beat Mändli, 3e avec Una Traviatta , Paul Estermann, 4e, et Werner Muff, 5e, fut le Californien Richard Spooner, 2e à un demi-seconde avec Billy Bianca. Le cavalier de Carcassonne avait le désavantage de partir en début d'épreuve.
Grosse malchance (ou bévue?) pour Philippe Rozier qui se trompa de no 11, franchissant un autre vertical et se voyant ainsi privé d'une 2e (ou 3e) place toute cuite avec Idéal de Roy, toujours volontaire à 17 ans.

Des Romandes avec les cracks!
Pour l'anecdote, on relèvera aussi le succès de Janika Sprunger, qui est ici un peu à la maison, dans l'épreuve par équipe Pro-Am. Les Romandes Rachel Sandoz, Sandrine Berger et Audrey Geiser étaient alors chacune dans des quatuors classés 2es ex aequo.

En solide no 1

La démonstration des ténors helvétiques fut moins éloquente dans la grosse épreuve du soir, Le Prix de l'Hôtel des Trois Rois, comprenait trois doubles pas simples à monter et des lignes dans l'ensemble assez compliquées. Il n'y eut donc que dix barragistes.où les trois doubles et des lignes assez compliquées piégèrent neuf des dix Suisses. Seul Paul Estermann figurait parmi les dix barragistes. 9e (et 1er Suisse) la veille avec l'olympique Castlefield Eclipse, le Lucernois était cette fois-ci 7e avec Maloubet du Temple, l'autre atout confié par Arturo Fasana.

Spectaculaire victoire du No 1 mondial, l'Allemand Christian Ahlmann, montant Asca Z (par Askari et par Carthago Z), devant le Normand Patrice Delaveau, 2e à… six petits centièmes avec Lacrimoso HDC. Delaveau manquait donc le doublé avec le GP de jeudi, mais il pourrait bien être comme l'an passé le meilleur cavalier de ce gros CSI 5 étoiles. Il a déjà tellement gagné ici à Bâle que l'on a de la peine à croire que ce n'est que sa deuxième participation ici (sur quatre éditions)!

Le GP en entier sur RTS2
Trois Hollandais suivaient au classement: Marc Houtzager, 3e avec Sterrehof's Uppity, Jeroen Dubbeldam, 4e avec Utascha Sfn, et Maikel van der Vleuten, 5e avec VDL Groep Eureka.
Reste que pour la plupart des cavaliers cette épreuve ne constituait guère plus qu'un amuse-bouche avant le plat de résistance, le Grand Prix Moser & cie, doté de 450'000 fr (!) et retransmis (pour la première fois) cet après-midi en entier (dès 14h30 mais sans lées pauses, car il y a 3 tours!) sur RTS2 (TSR2, si vous préférez!). On va vibrer!

Alban Poudret

S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!