Le Cavalier Romand
05.12.2011

CSI***** de Paris: premier Grand Prix 5 étoiles pour Pénélope Leprévost.

Pius Schwizer bon 2e

Pour huit centièmes, le Suisse est le dauphin de la Française

Pénélope Leprévost sur Mylord Carthago Zoom sur « Pénélope Leprévost sur Mylord Carthago » (touche ESC pour fermer)
Pénélope Leprévost sur Mylord Carthago

Montant le bon Verdi III, victorieux du Masters de Stuttgart, le Lucernois Pius Schwizer a pris dimanche à Paris la 2e place du Grand Prix Gucci et empoché une conséquente enveloppe de 72'000 fr. , en signant un double sans faute. Le Suisse, no 5 mondial et 6e de la finale du Top 10 2011 vendredi (voir news), ne s'est incliné que devant l'élégante Française Pénélope Leprévost, plus rapide de… 8 centièmes seulement avec l'étalon des Haras nationaux Mylord Carthago.

Pénélope fête son premier succès dans un GP 5 étoiles, comme un certain Kevin Staut - son compagnon - en décembre dernier à Genève. A ce propos, Staut ressortait Silvana de Hus pour la première fois depuis les Européens de Madrid et il n'a donc pas forcé, mais son double sans faute assez tranquille lui donne le 7e rang.

L'ex-Californienne Meredith Michaels Beerbaum et l'Américain Richard Spooner (autre cavalier de la Côte Ouest) ont partagé le 3e rang, au centième près. On les retrouvera dès jeudi à Palexpo. Meredith emmènera et le vétéran Checkmate, double sans faute ici, et la prometteuse Bella Dona (8 ans). La veille au soir, Rolf-G. Bengtsson montant Quintero La Silla avait réédité sa victoire de l'an passé dans le Gucci by Gucci (dix hommes et dix femmes). Pius Schwizer était 4e avec le prometteur gris Dundee. Dimanche, Philippe Rozier a dominé le Rolex Speed Challenge avec Idéal de Roy, malgré Julien Epaillard et Mister Davier, 2es. Nadine Traber s'est classée 4e d'une bonne épreuve mixte CSI**/***** avec L'Amour, derrière Denis Lynch, Edwina Tops-Alexander et Nicola Philippaerts. Paul Estermann était double sans faute aussi avec Castlefield Eclipse, 9e. Dans le Grand Prix 2 étoiles, Nadine Traber (Ramses de Virton) et Nicholas Hochstadter étaient 9e et 10e avec Ailton (une barre au barrage chacun).

A. P.

S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!