Le Cavalier Romand
26.08.2012

CSI*** de Verbier: Michel Robert gagne le GP, devant Katie Prudent et Alain Jufer

Le Français règle le barrage, devant l'Américaine et le Jurassien, épatant avec Casha. Philippe Le Jeune 5e, Steve Guerdat 10e, Christina Liebherr 13e.

Verbier,Robert,Jufer,Guerdat Zoom sur « Verbier,Robert,Jufer,Guerdat » (touche ESC pour fermer)

Des tribunes noires de monde, débordant sur les talus et les terrasses, du soleil, un parcours très bien dosé par Gérard Lachat et ses pairs, du beau sport, le Grand Prix international de la Commune de Bagnes, 1er du nom, a tenu toutes ses promesses et bouclé en beauté un CSI*** des plus réussis. Bravo à l'équipe de Mike Hornung, Michel Darioly et cie, la réussite est là.

Michel Robert n'était évidemment pas le moins enthousiaste. "J'étais hyper motivé, car je me sens très bien ici depuis mercredi et mon cheval aussi", a lancé le multi-médaillé au public. En selle sur le gris Nenuphar'Jac (par Cumano), le vice-champion d'Europe et du monde venait de s'adjuger le Grand Prix, après un barrage extrêmement disputé. Dernier à s'élancer, le Français a mis tout le monde d'accord en avalant le parcours à vive allure.

Le "maître" a beau être âgé de 63 ans, il est fit comme un jeune homme et n'hésite pas à prendre tous les risques. Il fallait ça pour battre Katie Monahan Prudent, qui fut aussi naguère championne du monde par équipe et revient au top depuis un an avec... V (comme victoire?). "Il n'y a pas plus beau concours", dira l'Américaine, conquise aussi. Laura Kraut, gagnante de la grosse épreuve de la veille, était heureuse aussi.

Un Jufer épatant

Alain Jufer, 3e avec Casha, était très fier de se retrouver entre ces deux champions chevronnés, le champion du monde par équipe Reynald Angot, 4e, et le champion du monde en titre Philippe Le Jeune, 5e. Le Jurassien établi à Lossy (FR) a de la volonté, du talent et une vraie jument de Grand Prix en Casha, l'ex-complice de Vincent Deller. Reste à savoir s'il aura la chance de pouvoir garder celle-ci, comme il le mériterait.

Paul Freimüller était bon 6e avec Biness van Overis. Ovationné à chaque apparition par le public, Steve Guerdat a aussi réussi à se qualifier pour le barrage avec Chips VI, mais une petite faute à la sortie de la combinaison l'a relégué au 10e rang. Honorable pour son premier vrai Grand Prix avec l'ex-cheval de François Vorpe, non? Christina Liebherr suivait au 13e rang avec LB Callas Sitte, 2e des 5 étoiles de Monaco et de San Patrignano: c'est dire le niveau de cette belle épreuve où on comptait une douzaine d'éliminations ou abandons et pas mal de scores à 12 pts ou plus..

Le matin, Martin Fuchs avait gagné le Youngster Tour avec Rêve de Nesque. Fanny Queloz, l'héroïne des Six-Barres de la veile (sans faute sur plus de 2 mètres et 1ère ex. avec Erika Lickhammer et Patrik Spits), était 4e avec sa Rafale de Keglenn, Steve Guerdat 6e avec la très prometteuse 6 ans Catalina CH. Le jeune cavalier belge Constant van Paesschen a remporté quant à lui la chasse. Beat Röthlisberger était 3e avec sa Primadonna II, Theo Muff 4e avec Liv Grete et Christina Liebherr 5e avec LB Rhapsody. Bien, les Suisses!

A. P.

S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!