Le Cavalier Romand
27.05.2012

CSI***** de Wiesbaden: la triste fin de Kellemoi de Pépita, la victoire pour Guillon.

Drame en marge du 5 étoiles de Wiesbaden: l'ex-jument de Michel Robert est morte des suites de coliques. Du coup, le sport paraît bien pâle, même si...

CHIWiesbaden,mortdeKellemoidePépita,OlivierGuillon Zoom sur « CHIWiesbaden,mortdeKellemoidePépita,OlivierGuillon » (touche ESC pour fermer)

Drame en marge du CSI***** de Wiesbaden, la mort de Kellemoi de Pépita (photo), la merveilleuse jument gagnante du Top 10 2008, du Global 2008, vice-championne d'Europe par équipe 2011, vendue par Michel Robert en décembre dernier au Qatar. Emmenée en clinique samedi matin lors du concours de Wiesbaden pour des coliques, il n'y avait malheureusement déjà plus rien à faire pour sauver la fille de Voltaire, comme nous l'apprenait nos amis de www.studforlife. "C'est une catastrophe pour notre équipe. Kellemoi était en grande forme et s'était illustrée à Linz il y a deux semaines. Malheureusement, ce samedi matin nous l'avons emmenée en clinique mais en débutant l'opération, les chirurgiens ont découvert qu'il n'y avait plus rien à faire. C'est vraiment triste" expliquera l'entraineur de Mohammed Hassan à Julien Counet.

Venons-en tout de même au sport, le Grand Prix de Wiesbaden, 4e étape du Global Champions Tour et doté de 350'000 fr, se déroulait samedi à Wiesbaden et le Français Olivier Guillon (Lord de Theize) a devancé la seule autre barragiste, l'Allemande Meredith Michaels Beerbaum (Bella Donna). Quelques jours après son 40e anniversaire, un très beau cadeau. Et mérité! Steve Guerdat, 13e avec Carpalo, et Pius Schwizer, 15e avec Verdi III, regrettaient tous deux surtout leur seconde faute, car ils se seraient sinon classés respectivement 3e et 7e.

Un peu le même scénario dimanche pour les deux Suisses dans la qualificative pour le Riders Tour remportée hier par l'Allemand H.-D. Dreher montant Embassy, devant le Français Julien Epaillard et l'Allemand Philipp Weishaupt. Steve Guerdat, 7e et ultrarapide avec Sidney VIII, aurait même mis tout le monde d'accord sans sa faute au barrage. Pius Schwizer, 8e avec Verdi III, se serait sinon classé 3e sans sa barre, mais il reste un Grand Prix final ce lundi de Pentecôte. Alexandra Fricker, 28e avec Albführen's Paille, s'est qualifiée aussi.

A. P.

S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!