Le Cavalier Romand
06.09.2013

CSIO de Calgary: à Pénélope Leprévost la Cana Cup, devant Eric Lamaze. Steve Guerdat 5e

L'élégante Normande remporte une 160 cm très relevée avec sa Dame Blanche, Steve Guerdat 5e avec Carpalo.

PénélopeLeprévost,EricLamaze,SteveGuerdat,CanaCup,Calgary,SpruceMeadows Zoom sur « PénélopeLeprévost,EricLamaze,SteveGuerdat,CanaCup,Calgary,SpruceMeadows » (touche ESC pour fermer)
Pénélope Leprévost

Jeudi en fin de journée à Spruce Meadows, sous le soleil et 28° et devant quelques milliers de spectateurs déjà avait lieu la première grosse épreuve du CSIO de Calgary, la Cana(da) Cup, dotée de 125'000 dollars canadiens. Le parcours de Leopoldo Palacios était très sélectif: un bon 160 cm, des barres unies, quelques obstacles  (de 6 m.) qui tiennent fort, d'autres qui tombent à la moindre touchette, un double avec bidet, on n'eut que cinq sans faute sur les quarante inscrits. Et cinq parcours à 1 pt, dont celui de Marc Dilasser et Obiwan de Pilière, 9es.
Cinq barragistes seulement, mais quelle brochette de champions: le nouveau no 1 mondial Ben Maher, la no 2 Beezie Madden, tenante de la Coupe du monde, les champions olympiques Steve Guerdat et Eric Lamaze ainsi que Pénélope Leprévost. Qui dit mieux!
Pénélope Leprévost répéta son sans faute et à un bon train avec sa prometteuse Dame Blanche d'Arenberg, propriété de Geneviève Mégret (comme Nayana, ici aussi). On pensait qu'Eric Lamaze, qui avait commencé en trombes, serait plus rapide, mais il n'en fut rien. 8 dixièmes manquaient à l'arrivée. "Powerplay a une bonne foulée, mais il reste longtemps en l'air sur les sauts. Je suis très content de lui, il a déjà bien progressé depuis que je l'ai, je le monterai et dans la Coupe des Nations samedi et dans le Masters dimanche", a dit de l'ex-crack de Pius Schwizer le Canadien.

Deux dames au top!
Pénélope Leprévost n'a aussi Dame Blanche van Arenberg que depuis cinq ou six mois, mais les deux s'entendent de mieux en mieux: "Elle a un top mental, Aix-la-Chapelle était un de ses premiers gros concours et elle ne s'est inquiétée de rien, ici non plus. C'est la première fois que je la monte aussi vite et elle a très bien réagi. Mon dressage et mon contrôle n'est pas encore parfait, mais elle en veut tellement! Dans les tournants ce n'est pas simple, mais là il y avait de belles lignes droites et elle est si respectueuse qu'on ose y aller", a précisé la Normande qui hésite du coup à monter Nayana dans les deux grosses du week-end. "Je discuterai avec Philippe Guerdat, il n'est pas exclu que je monte Dame Blanche une des deux fois".
Ben Maher, 3e avec Cella, n'a pu éviter une grosse faute sur l'oxer du double et il n'était de toute façon pas dans les chronos de la Française, ni même du Canadien. Beezie Madden, 4e avec Cortes C, a fait une faute sur le deuxième, un oxer orange, et elle a fortement ralenti l'allure. Steve Guerdat, 5e, a renversé le no 1 (l'oxer Rolex!) avec Carpalo, mais il a continué à jouer le chrono à fond, faisant une seconde faute sur un vertical tout blanc. Cela n'efface pas le bon sans faute réussi au premier tour.
5 pts et une excellente impression d'ensemble, comme la veille, pour Romain Duguet et Le Prestige St Lois, 17es, 9 pts pour Landthago et Werner Muff, qui ont fait deux vraies barres. Quant à Martin Fuchs, il avait préféré sauter son tour: c'était un peu gros pour PSG Future et un peu prématuré pour Conte della Caccia, qui a eu trois-quatre jours de fièvre. Vendredi soir, PSG Future sautera en principe la 160 cm et Conte préparera la Coupe des Nations en sautant les Six-Barres.

Doublé de Conor Swail
Les cavaliers suisses avaient pris un départ timide mercredi et jeudi dans la petite. Werner Muff (Never Last) et Romain Duguet (Le Prestige St Lois) étaient tout de même classés 10e et 11e dans la première grosse épreuve (160 cm), disputée mercredi en fin de journée et gagnée par Christian Ahlmann (Taloubet Z), qui venait de transmettre son brassard de no 1 mondial à Ben Maher, 2e cette fois-ci avec Urico, l'autre ex-crack de Mario Deslauriers, et c'est tout pour les Helvètes.
Dans la petite de jeudi, Steve Guerdat (Nasa, au repos la veille) et Martin Fuchs (PSG Future et Conte) ont fait des tours de travail, prenant tout leur temps, On a alors assisté à un triplé irlandais au barrage, Conor Swail prenant les rangs 1 et 2 avec Martha Louise (déjà 3e la veille!) et Lansdowne, Dermott Lennon le 3e et Hans-Dieter Dreher le 4e avec Magnus Romeo. Après leur monstre gamelle de la veille, cette 4e place avait presqu'un goût de victoire! Et la semaine est longue ici, aussi longue que cette fabuleuse arène. Allez jetez un coup d'oeil sur le site du concours (voir le lien sur notre présentation) et vous pourrez voir le Masters comptant pour le Rolex Grand Slam dimanche soir dès 20h sur Equidia et sur bien d'autres chaînes. Great sport!
Alban Poudret

S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!