Le Cavalier Romand
13.05.2012

CSIO de La Baule: Nick Skelton triomphe devant Philippe Le Jeune

L'expérience déterminante dans le GP de France Longines. Schwizer, 8e, Guerdat, 10e.

CSIOLaBaule,Skelton,LeJeune Zoom sur « CSIOLaBaule,Skelton,LeJeune » (touche ESC pour fermer)

Un barrage de folie, avec une option en S que le chef de piste, Frédéric Cottier, n'avait pas prévue et même - partiellement - barrée par une brouette, du soleil, près de 10'000 personnes enthousiastes: superbe conclusion pour l'Officiel de France à La Baule. Et un duel de titans entre deux géants bourrés d'expérience. Nick Skelton(54 ans-et-demi) remporte ce Grand Prix de France Longines avec Carlo (photo), devant Philippe Le Jeune et son mondial Vigo d'Arsouilles.

Cet hiver, le Britannique avait remporté neuf épreuves majeures (!) en Floride. Voici quinze jours, il s'adjugeait le GP d'Anvers avec "Big Star et là il enchaîne avec le gris Carlo, victorieux l'an passé à St. Gall, dans un autre GP Longines, et double médaillé de bronze aux Européens de Madrid.

Philippe Le Jeune a fini à une seconde avec un cheval très puissant, mais moins réactif et maniable, notamment dans ce S improvisé pour aller chercher le bidet. Son compatriote Grégory Wathelet, 4e avec Cadjanine Z, avait fait figure de vainqueur, mais il n'avait pas pris ce S imaginé juste après lui par le Suédois Jens Fredricson, 7e avec une barre (sinon 2e!). Les Anglais avec Ben Maher encore 3e avec Triple X III, et les Belges seront forts aux JO!

Les Suisses manquent leur conclusion

Parmi les 12 barragistes (sur 50 concurrents), deux Helvètes, les deux piliers! Werner Muff (Kiamon) et Claudia Gisler (Touchable) échouaient de peu (une barre) tandis que Andreas Ott écopait de 12 pts avec Loxy de la Réselle CH, piégé par deux des trois doubles et le vertical no 9.

Au barrage, les choses allaient hélas se passer moins bien pour nos deux leaders. Pius Schwizer et Carlina furent piégés par l'entrée de la combinaison: 8es. Steve Guerdat et Nasa avaient commis la même erreur et la 2e barre les reléguait au 10e rang, juste devant Niall Talbot,que sa volte avant le Spa avec Nicos de la Cense aura fortement pénalisé.

Steve Guerdat n'a pas encore un contrôle optimal en outdoor avec sa jument, montée pour la première fois avec un hackamors et qui se fige parfois un peu, mais on retiendra surtout ses sans faute et les belles promesses entrevues. "Je dois faire ce genre d'essais en concours, c'est utile pour la suite", expliquait le Jurassien, qui a encore un mois pour décider si ce sera plutôt Nino ou Nasa aux JO.

On avait déjà eu un beau barrage le matin, gagné par Guy Williams (sacré meilleur cavalier du concours, comme en 2010 à Genève!) sur Bijou vd V., devant Eric Lamaze sur Coriana van K. et Roger-Yves Bost, qui avait osé un saut incroyable (7 ou 8 mètres de long?) avec… Qoud Coeur de la Loge: tu l'as dit, Bosty!

Alban Poudret

S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!