Le Cavalier Romand
24.05.2013

CSIO de Rome: l'Ukraine bat l'Allemagne et la France après barrage! La Suisse 7e.

Sensation Place de Sienne: les Ukrainiens remportent leur première Coupe des Nations en Ligue Supérieure. Les Helvètes en retrait, mais comme ça ne comptait pas...

Ukraine CSIO Rome Zoom sur « Ukraine CSIO Rome » (touche ESC pour fermer)

Il a fallu un barrage à trois, entre l'Ukraine, l'Allemagne et la France, à égalité parfaite après la 2e manche comme après la 1ère du reste (!), pour désigner l'équipe gagnante de la 81e Coupe des Nations de Rome, ce vendredi. Un final palpitant pour un public ravi du spectacle, content du soleil, mais un peu rafraîchi par le vent (18°, c'est tout de même mieux qu'en Suisse, non?). 

Comme Ludger Beerbaum, ultrarapide mais piégé par l'avant-dernier vertical, abordé en coupant avec Chaman, et Patrice Delaveau, fautif dès le vertical no 2 pour les mêmes raisons et un poil moins rapide avec Orient Express HDC, avaient tous les deux écopé de 4 pts, Cassio Rivetti, l'atout désigné par les Ukrainiens, décida d'assurer. Il le fit très bien et presque trop bien, puisqu'il dépassa le temps accordé de plus de deux secondes. Avec 3 pts, il assurait la victoire aux siens, mais une seconde de plus et l'Ukraine était 3e!

""Je ne pensais pas être si lent, j'ai finalement eu de la chance!", soulignait modestement Cassio Rivetti 33 ans), ex-Brésilien de Sao Paolo passé par les écuries Pessoa (il habite toujours Bruxelles) avant de signer en 2009 avec le "patron" Onyshchenko. "Tu voulais simplement faire durer le plaisir, profiter encore de ce beau moment et de la beauté des lieux", ajouta l'humoriste Ulli Kirchhoff, double champion olympique 1996 passé chez les Ukrainiens voici deux mois. 

Katharina Offel (photo) fut déterminante aussi avec son bon... Pour le Poussage, westphalien de 10 ans qui a fait son premier Grand Prix 5 étoiles début mai à Madrid et était 5e du Global à Hambourg: "J'ai un nouveau crack de Grand Prix et en plus on gagne, c'est génial", a dit la championne et maman (36 ans), qui sortit un sans-faute déterminant en seconde manche. Toute cette équipe fut hyper homogène (jamais plus de 4 pts!), mais le leader fut le seul vrai Ukrainien, Oleg Krasyuk, double sans-faute avec Nobylis. Krasyuk qui est désormais basé chez Kirchhoff, près de Milan. 

Pour leur première Coupe des Nations à Rome, les vrais-faux Ukrainiens s'imposent donc... Et c'est leur premier succès en Top Ligue. Certains se diront que l'on peut décidément tout acheter, tout obtenir avec des liasses, des cavaliers, des chevaux, mais leur victoire ils l'ont bien obtenue en bossant et en se serrant les coudes! Battre les Allemands devaient en motiver certains...

Les malheurs de Bosty

Malgré un super Deusser, double sans-faute avec l'impressionnant Cornet d'Amour, malgré un super tandem Beerbaum-Chaman, un super couple Nagel-Corradina, l'Allemagne n'est "que" 2e. Et les Français, 3es, sont passés tout près alors que Roger-Yves Bost s'est fait éliminer dans les deux manches à l'entrée du triple avec l'étalon Nippon d'Elle, que l'on croyait très fiable (la combinaison s'abordait dos à l'entrée...). A trois, MM. Staut, Delaveau et Delestre ont presque réussi! Chapeau aussi à Philippe Guerdat, qui avait pronostiqué ces trois nations lors du tirage au sort...

La Grande-Bretagne alignait pourtant sa meilleure équipe, avec trois médaillés d'or de Londres et Tina Fletcher, mais malgré le double sans faute de Skelton et Big Star, les Anglais partagent la 5e place avec les Suédois (28 pts). Les Italiens, 4es avec 17 pts, ont fait nettement mieux, alignant trois tours sans barre en seconde manche. Une troisième manche et ils gagnaient!

Les Suisses loin du compte, mais sans mauvais points!

17 pts pour les Italiens, 4es, et 37 pts pour les Suisses, 7es, tout ou presque est déjà dit dans cette comparaison... Les Helvètes ont déçu, ne devançant que des Espagnols à la ramasse (44 pts). Leur leader, Pius Schwizer, n'a pas pu sortir de sans-faute avec Picsou du Chêne (4 + 5). Leur ouvreuse, Christina Liebherr, a fait une faute de trop avec LB Callas Sitte Z (4 + 8). Alexandra Fricker faisait là sa première Coupe des Nations en Division I et les deux tours de Albführen's Paille (8 + 8) ont tout de même compté. Jane Richard Philips, qui remplaçait finalement Arthur G. da Silva, a totalement raté sa seconde manche avec Upanisad di San Patrignano (8 + 20).

Un jour à oublier...mais comme la Suisse ne jouait pas de points ici, c'est sans incidence. En vue de la finale de Barcelone, l'Ukraine a fait une super opération (on la reverra à Falsterbo, Hickstead et Dublin), la France, 3e comme à La Baule, est du bon côté du chemin, la Grande-Bretagne, 5e ex et 3e ex à La Baule, doit faire mieux et l'Espagne a déjà du souci à se faire! Mais comme la nation hôte est qualifiée d'office!

Alban Poudret

S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!